Voix fatiguée chez les enseignants

Transcription de la video

Les problèmes de voix chez les enseignants : y a t-il des solutions ?

Bonjour, je suis Antoine votre coach vocal et je vous propose de répondre tout de suite à cette question. Si vous souhaitez recevoir chaque semaine de nouveaux exercices et des conseils pour améliorer votre voix, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne youtube en cliquant sur le petit bouton ici dans la description ou sur le petit bouton rouge ici à droite de votre écran.

Alors la première chose que je voudrais dire, c’est que je considère les enseignants (quand je dis enseignant c’est vraiment au sens large : professeur, instituteur (on parle de professeur des écoles je crois maintenant), enseignant dans le secondaire, dans le supérieur, à la fac, toute personne qui dispense, qui transmet son savoir à des élèves par sa voix) donc je considère vraiment que les enseignants sont des professionnels de la voix.

La voix est vraiment le vecteur essentiel de transmission de leurs connaissances auprès de leur auditoire et ils s’en servent longtemps dans la journée, et si vous êtes enseignant je pense que vous savez ce que c’est que de devoir parler entre 6 et 8h par jour devant un auditoire à différents volumes. C’est quelque chose de compliqué, de difficile, qui demande de l’endurance, et à ce titre moi je parle vraiment, je considère les enseignants comme des professionnels de la voix ! Alors, en tant que professionnel de la voix, ce que vous pouvez attendre de votre voix, c’est qu’elle soit fiable, c’est-à-dire que vous puissiez compter dessus. C’est important que du lundi au samedi vous puissiez compter sur votre voix tous les jours quand vous démarrez votre journée le matin vers 8h et aussi bien vers 17h si vous terminez vers ces horaires là. C’est vraiment important que vous puissiez compter dessus parce que sans votre voix vous ne pourrez pas travailler, c’est vraiment essentiel ! Vous pouvez avoir un petit rhume, vous pouvez avoir la cheville tordue, vous pouvez avoir une blessure à la main : vous pouvez encore enseigner et transmettre votre savoir. Si par contre vous avez des problèmes de voix, eh bien là : patatra, vous ne pouvez pas travailler !

La première chose que vous pouvez donc attendre de votre voix c’est sa fiabilité.

La deuxième chose que vous pouvez exiger de votre voix, c’est qu’elle puisse porter.

Vous pouvez, si vous parlez par exemple devant de grandes assemblées et qu’il n’y a pas de micro, vous pouvez avoir besoin de porter votre voix. Si vous travaillez avec des enfants, même si on ne conseille pas forcément de crier, de temps en temps ne serait-ce que pour les appeler dans la cour et les faire rentrer de la récréation, vous pouvez avoir besoin de porter votre voix, pour que toute l’assistance puisse vous entendre. Ce qui serait vraiment dommage, ce serait de devoir « crier » pendant la récréation pour peut-être calmer deux-trois bagarres ou jeux interdits et faire rentrer les enfants, et qu’ensuite pendant le reste du cours vous regrettiez ce geste parce que vous allez avoir du mal à terminer votre séance. Donc la deuxième chose que vous pouvez attendre de votre voix, c’est qu’elle puisse porter.

Une troisième qualité vocale dont on peut avoir besoin lorsque l’on enseigne, c’est d’avoir certaines modulations dans la voix.

Il n’y a rien de plus ennuyeux qu’une voix très très très très monotone. C’est vrai que ça peut être compliqué pour vous si votre voix manque un petit peu de modulation, ça va être compliqué de captiver longtemps votre auditoire. Si vous faites des cours magistraux où il y a assez peu d’interactions, c’est vrai que la qualité de modulation de votre voix sera vraiment essentielle. Alors il y a des personnes qui ont un accent du sud vous savez ils ont la voix qui chante, l’accent qui chante, parce qu’effectivement cet accent va leur donner certaines modulations dans la voix. Mais si vous n’avez pas particulièrement d’accent, c’est important pour vous d’avoir cette troisième qualité qui est la modulation dans la parole.

La quatrième chose que vous pouvez attendre de votre voix, qui est vraiment une qualité vocale lorsque l’on enseigne et qu’on se sert de sa voix comme vecteur de transmission de ses connaissances, c’est le timbre.

On peut parler de couleur vocale, de timbre, mais c’est vraiment ce qui va vous aider à affirmer votre autorité sur le groupe, c’est ce qui va aussi faire correspondre le son de votre voix à votre personnage. Par exemple une personne qui a un grand gabarit, une personne costaud on s’attend à ce qu’il ait une voix assez ronde, à ce qui reflète finalement, sa corpulence, sa personnalité. Et c’est vrai que c’est assez compliqué lorsque vous avez une voix qui est en écart par rapport à votre personnalité ou simplement votre morphologie, votre auditeur lui fait une sorte de comparaison en disant « c’est bizarre la voix que j’entends n’est pas celle que je penserais entendre » par rapport à la personne. Donc ce qui est important, je ne dis pas qu’il faut avoir une petite, une grosse voix, une voix aiguë, une voix fine, une voix grave. Ça c’est vraiment votre voix, ça vous concerne. Je ne fais pas de jugement par rapport à ça, ce qu’il faut juste c’est que vous soyez vous en accord avec votre voix, c’est-à-dire que vous devez en être satisfait, et vous devez sentir lorsque vous parlez que vous avez une présence vocale, sonore, dans l’espace et que les personnes n’ont pas à tendre l’oreille pour vous écouter. Qu’elles reçoivent votre message de manière confortable.

Maintenant, y a t-il des solutions ?

Oui ! Je vous rassure il y a des solutions, donc on va les prendre par rapport aux 4 compétences qu’on a évoquées précédemment.

La première compétence c’était donc la fiabilité. On dit que vous devez pouvoir compter sur votre voix, heureusement il y a vraiment des exercices très très simples et ça ce sont vraiment les exercices qui sont communs également avec la technique vocale, c’est la gestion du flux d’air. Ça c’est vraiment une première chose à travailler, la respiration, la gestion du flux d’air. C’est vraiment le carburant de votre voix. Cet air vous le partagez aussi avec le reste de vos organes et vous avez besoin de contrôler cet air, d’en prendre possession pour contrôler, pouvoir doser votre voix. Donc ça c’est vraiment la première compétence avec la gestion de la respiration et du flux d’air et c’est une compétence qui est également commune avec le chanteur, donc c’est vraiment des choses que vous pouvez travailler.

La deuxième qualité vocale dont nous avons parlé jusqu’à présent est le fait de pouvoir porter sa voix. Alors vous savez il y a des chanteurs qui utilisent ces techniques, et les chanteurs d’opéra par exemple, chanteurs lyriques, eux ils doivent chanter très fort parce qu’il y a un orchestre derrière avec 110 gugusses qui jouent et qui ne les ménagent pas, et eux ils n’ont pas de micro et leur voix doit porter. Alors je ne vous dis pas qu’il faut avoir une voix lyrique, mais sachez que dans la voix lyrique il y a un ingrédient que vous pouvez utiliser et qui vous permet justement de porter, de projeter comme ça cette voix. C’est également un ingrédient qui est utilisé par les chanteurs de rock. C’est vraiment intéressant parce que vous voyez on fait cette comparaison entre la voix parlée et la voix chantée mais sachez qu’un professeur de technique vocale peut tout à fait vous faire travailler les ingrédients que je vous cite, et vous aider à obtenir une belle portée, une belle projection de votre voix.

La troisième compétence dont nous avons parlé c’est la modulation. C’est vrai que c’est vraiment une qualité essentielle dans une prise de parole, de ne pas avoir une voix trop monotone, et si je parle comme ça vous comprenez que mon message devient tout de suite plus ennuyeux parce que je parle toujours sur une note. Alors que si je parle comme ça, je me promène beaucoup plus ! Bon là j’exagère un petit peu pour l’exemple, mais c’est ce que font un petit peu les voix off. « Mesdames et Messieurs, bonsoir ! Comment allez-vous ? Nous allons passer ensemble une soirée » Vous voyez, donc là je joue, je module ma voix, et ça correspond en fait à des notes du piano. Donc c’est ce qu’on appelle (l’écart entre la note la plus grave et la plus aiguë) l’ambitus : c’est la plage de notes que vous pouvez faire. Bien sûr pour parler vous n’allez pas utiliser la même plage qu’un chanteur. Par contre des exercices tels que des vocalises qu’on utilise justement dans le chant, des vocalises de base, vont vraiment vous aider à développer votre voix sur une plus grande plage, ce qui fait que vous, votre plage de confort quand vous allez parler, elle sera plus large. Vous aurez la possibilité de plus moduler votre voix.

Quatrième compétence pour laquelle il y a également des solutions, c’est la notion de timbre. On a parlé tout à l’heure d’avoir une présence, de toucher son auditoire, d’avoir une couleur de voix qui soit agréable à écouter. Je parle de timbre mais on peut parler de couleur de voix. Vous savez, quand on dit qu’une personne par exemple a une voix chaude, en fait ça concerne cette couleur. Alors ça c’est une compétence également qu’on travaille dans le chant, et c’est tout ce qui tourne autour de la résonance. On va customiser le son, c’est-à-dire qu’on génère au début un son brut et ça c’est vrai pour tous les styles musicaux et c’est vrai aussi pour votre voix. Ensuite on va rajouter une couleur vocale, un timbre, une résonance particulière. Alors on prendra telle résonance pour chanter du rock, telle résonance pour chanter de la folk, de la chanson française, et pour la parole on va travailler également cette résonance. Donc les exercices de chanteurs peuvent très bien être utilisés pour développer votre voix.

Nous arrivons à la fin de cette vidéo. Ce qui m’intéresserais ce serait de savoir si vous-même vous rencontrez ce type de problèmes. Vous avez vu qu’il y a des solutions ! Alors si cette vidéo ne vous a absolument pas intéressé ne la partagez pas, ne la likez pas, ne vous abonnez pas à la chaîne youtube, passez votre chemin ! Si par contre vous y avez trouvé un intérêt, si vous pensez que des collègues ou des amis à vous peuvent avoir ce même genre de problèmes, et bien vous pouvez leur diffuser, ça leur permettra de leur transmettre ces informations. Maintenant je veux pas vous laisser repartir les mains vides, j’ai préparé pour vous un programme de formation qui s’étale sur un mois, qui est entièrement gratuit. Je vous l’offre, c’est 30 jours. Pour ça il vous suffit simplement de laisser votre adresse mail soit en cliquant sur le petit lien qui doit s’afficher sur le côté à droite, soit dans le petit lien dans la description. Donc c’est 30 jours de formation offerte, ce sont des vidéos que vous allez recevoir par mail chaque semaine pour travailler, et nous allons travailler au cours de ce mois au moins 3 des compétences sur les 4 compétences dont je viens de vous parler. Donc c’est vraiment intéressant pour vous, n’hésitez pas à me faire un petit retour aussi en commentaires, est-ce que ces vidéos vous plaisent, est-ce que souhaitez d’autres conseils sur la voix parlée ? (puisque c’était aujourd’hui l’objet de cette vidéo) En attendant, je vous dis à très bientôt, j’ai hâte de vous retrouver en vidéo de l’autre côté, et surtout, prenez soin de votre voix !

 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: