Travailler sa VOIX PARLÉE

 

Travailler sa voix parlée, pour quoi faire, comment faire ?

On en parle tout de suite. Juste avant de démarrer, tu peux t’abonner immédiatement à cette chaîne YouTube pour recevoir trois nouvelles vidéos chaque semaine. Il suffit de cliquer juste ici. N’oubliez pas d’activer la petite cloche pour recevoir les notifications et ce sont des vidéos sur des astuces, des tutos, des exercices et des conseils pour améliorer ta voix et développer ta façon de chanter au mieux.

Alors la voix parlée, il faut qu’on parle déjà de comment elle se construit.

Au début, on est un petit bébé qui ne sait pas encore parler et tout ce qu’on sait faire c’est soit pleurer, rire pourquoi pas et aussi crier pour alerter, pour dire qu’on a faim, pour dire qu’on a froid, pour dire qu’on a besoin qu’on s’occupe de nous.

Puis, on a la construction du langage qui se met en place et on commence à construire notre voix.

Pendant l’enfance et au moment de la puberté, on va construire notre voix d’adulte et cette voix va énormément dépendre de l’environnement.

Si tu habites par exemple en Italie et que les gens ont tendance à plutôt parler fort avec du volume, tu auras tendance à développer ce type de voix. Si à l’inverse, tu habites dans une famille où tout le monde est assez réservé, on ne parle pas trop fort, ce serait même impoli d’élever la voix, à ce moment-là tu vas te construire une voix un petit peu plus neutre, un petit peu plus étouffée.

 

Cela arrive souvent en coaching quand on doit travailler là-dessus parce que si tu as construit, par exemple, une voix étouffée, tu vas avoir du mal à ensuite porter ta voix si tu en as besoin. Voilà pourquoi on peut avoir besoin de travailler sa voix parlée parce que ta voix parlée, elle te sert. Tu te souviens, on parlait du petit bébé qui se servait de sa voix, lui, comme seul moyen d’appeler à l’aide finalement, de réclamer à manger ou de réclamer des soins.

Mais le langage ensuite évoluant, tu vas pouvoir exprimer tout un tas de sentiments, d’avis, d’émotions. Tu vas échanger des choses avec tes congénères, avec tes partenaires, avec tes collègues, tes amis, ta famille. Donc, ce qui est au centre de tous ces échanges, c’est ta voix.

 

La voix est tellement importante qu’il n’est pas rare d’observer chez les personnes qui ont une extinction de voix ou qui ont une perte de voix des phases dépressives. C’est très souvent associé parce qu’au niveau de l’image de soi, de l’estime de soi, perdre sa voix c’est perdre la possibilité de s’exprimer, de dire ce que l’on a à dire et on perd un petit peu sa place dans la communauté puisque notre voix ne compte plus puisqu’on ne peut plus l’exprimer.

 

C’est pour cela que c’est important, si tu veux, de travailler ta voix parlée parce que c’est vraiment elle qui va te permettre de porter ton message, de transmettre ce que tu as à dire et s’il y a bien une personne qui avait fait les frais de ne pas maîtriser sa voix pour transmettre ce qu’elle avait à dire, c’est notre cher Président que je te propose d’écouter tout de suite pour te rappeler les faits.

Comme tu as pu le voir, cette vidéo avait été énormément partagée. Il s’agissait d’un discours d’Emmanuel MACRON où il avait complètement perdu le contrôle et sa voix était partie en cacahuète. Ce qui fait que beaucoup de personnes n’ont retenu que cette partie-là, c’est-à-dire la voix d’Emmanuel MACRON qui déraille alors qu’il y avait forcément un message puisqu’il souhaitait véhiculer des sujets à travers ce discours.

Ce que je te propose maintenant, c’est de voir ce qu’on peut travailler au niveau de sa voix parlée. Alors, Emmanuel MACRON, depuis, a embauché un coach vocal qui l’a donc suivi sur le reste de sa campagne. D’ailleurs, ce coach vocal en a fait un livre. Moi, ce que je te propose dans cette vidéo, c’est de te lister un petit peu toutes les choses que tu vas pouvoir travailler, les bénéfices que tu vas pouvoir obtenir au niveau de ta voix parlée.

Juste avant, si tu as des amis qui ont besoin de parler en public ou tu sais qu’ils ont la voix qui a tendance à dérailler et qu’ils sont frustrés de ne pas pouvoir parler comme ils le souhaitent, tu peux tout simplement leur partager cette vidéo. C’est gratuit, cela ne coûte rien et cela leur rendra service.

 

Alors une des premières choses qu’on va pouvoir travailler au niveau de la technique vocale pour la voix parlée, cela va être les techniques de respiration, respirer à bon escient et avoir une respiration efficace.

On le voit très bien chez les petits enfants dont le système respiratoire n’est pas encore complètement développé et lorsqu’ils vont parler, leur propos va être entrecoupé de respirations parce qu’ils n’arrivent pas encore à maîtriser cela. Du coup quand ils parlent, cela fait que comme cela, tu vois c’est entrecouper souvent de ces prises d’air parce qu’ils ne contrôlent pas encore cela.

Alors l’adulte du coup apprend à développer cela, mais il n’est pas rare et cela m’arrive personnellement quand je tourne des vidéos, par exemple comme celle-ci, de me laisser un petit peu emporter par mon sujet et d’oublier de respirer, d’oublier d’aménager les plages de respiration. Alors pour respirer, on va chercher aussi à le faire efficacement. Cela ne sert à rien de gonfler comme cela énormément le torse. On a des techniques de respiration beaucoup plus efficace et je t’invite du coup à vraiment travailler cette partie de respiration.

Il y a quelque chose qui est assez courant dans la voix parlée, c’est un petit peu l’apnée. Alors cela, c’est un petit peu occidental. Il y a un ouvrage d’ailleurs qui a été écrit à ce propos par un américain et on oublie de respirer un petit peu tout le temps. On a vite fait de se retrouver en apnée. On est derrière l’ordinateur, on tape un mail, on est en apnée et on ne respire plus.

Quand on parle, c’est pareil.

On a souvent tendance à vouloir faire des phrases trop longues et à ne pas aménager de phase de respiration. Donc cela, c’est aussi quelque chose qu’il faut travailler, surveiller de ne pas rester en apnée. Alors quand je dis en apnée, c’est en fait sans respirer, sans reprendre d’air entre tes phrases, entre tes mots. Cela permet aussi de ponctuer ton discours. Donc, ce n’est pas du tout gênant de devoir respirer au milieu de certaines phrases.

Alors, on pourra travailler aussi la vitesse, le débit de parole, mais là ce sont plus des techniques de prise de parole en public. Moi, je te parle plutôt là de technique vocale. Donc, c’est vraiment au niveau de ta voix, de manière à ce que ta voix soit fiable, que le son en soit agréable et qu’elle ne déraille pas. Donc, on a bien sûr la vitesse, le débit de parole qui est en jeu et on a également ce qui se passe au niveau des cordes vocales.

 

Les cordes vocales, c’est le générateur du son.

Ce sont elles qui te permettent finalement de te faire entendre. Et ces cordes vocales, elles ont besoin, on parle d’accolement, de venir se toucher correctement pour bien former le son en vibrant. Donc, il va y avoir des phases où elles se touchent, des phases où elles se rouvrent et on souhaite que durant la phase où elles se touchent, cela soit bien étanche.

Si par exemple tu es fumeur, il va y avoir un petit dépôt sur tes cordes vocales et ce ne sera plus tout à fait étanche et c’est pour cela que cela donnera une sorte de voile sur ta voix si tu fumes beaucoup. À l’inverse, on observe chez des personnes qui ont une faible tonicité, les personnes âgées, par exemple, ont la voix qui va commencer un petit peu à défaillir tout simplement parce qu’avec la perte de tonus musculaire, on aura plus suffisamment d’implication du corps pour générer suffisamment de son.

 

Donc, l’accolement des cordes vocales, c’est quelque chose qui se travaille très facilement avec des exercices, mais n’oublions pas que c’est vraiment la base du son. C’est ici que tout se crée au niveau de tes cordes vocales.

Alors après les cordes vocales, on va parler aussi de présences vocales. Tu te rends bien compte que certaines personnes lorsqu’elles parlent, tout le monde les écoute. Quand elles parlent dans une pièce, leur son envahit la pièce et on va parler de présence vocale.

Alors la présence vocale, c’est en fait tout simplement une accommodation de la résonance où on va utiliser à bon escient des espaces de résonance de manière à avoir un son qui soit le plus agréable possible et qui se diffuse le mieux possible et ainsi on sera présent de manière sonore dans l’espace avec notre voix.

 

Donc toutes les techniques de résonance, d’efficacité de résonance du son vont te rendre service dans ta voix parlée pour pouvoir porter efficacement ton message. Donc, je t’invite également à travailler ces techniques.

Alors, on parlait de respiration tout à l’heure. La respiration, finalement, c’est le fait de prendre de l’air et ensuite de le laisser échapper. Maintenant, lorsque tu parles, on est dans une phase d’expiration. C’est-à-dire que l’air va sortir. Il va passer au travers de tes cordes vocales et c’est lui qui va mettre en vibration tes cordes vocales. Maintenant, tu te rends bien compte que si tu gaspilles de l’air, si tu as trop d’air qui sorte, ce ne sera pas confortable pour tes cordes vocales et cela ne permettra pas aux cordes vocales de se toucher, de bien s’accoler.

Donc la gestion en fait du flux d’air, c’est-à-dire la gestion de la manière de la quantité d’air qui va s’échapper, qui va sortir de tes poumons pendant que tu parles, c’est aussi quelque chose à travailler.

Alors là, on aborde des techniques qui sont communes, en fait, avec des techniques de chant et c’est pour cela que c’est intéressant dans la technique vocale du coup de pouvoir mettre des techniques de chant au service de la voix parlée. Et là, on est vraiment dans le tronc commun sur la gestion du flux d’air.

Je t’invite donc aussi à travailler ce genre d’exercice. Si tu fouilles sur cette chaîne, il y a plein d’exercices, il y a plus d’une centaine de vidéos d’exercices sur les thèmes que je t’ai cité jusqu’à présent. Là, je veux dans cette vidéo tout simplement te citer tous les éléments que tu peux travailler au service de ta voix parlée.

 

Passons maintenant à l’articulation.

L’articulation, cela va être le fait de bien former tes mots, c’est ce qui va permettre à tes interlocuteurs de bien comprendre ce que tu dis. Tu sais souvent, on a l’impression que les anglo-saxons, on a du mal à les comprendre parce qu’ils n’articulent pas beaucoup, mais cela fait partie de leur langue.

Nous dans la langue française, on a des consonnes qui sont très marquées, on a des voyelles également et vraiment ces consonnes vont marquer l’articulation des mots et c’est ce qui va faire qu’on va bien te comprendre.

Donc oui, on a besoin d’une bonne résonance, on en a parlé tout à l’heure au niveau de la qualité du son, mais on a aussi bien besoin de former les mots que l’on dit, les syllabes que l’on délivre lorsque l’on parle. Et tout cela, cela va jouer sur la qualité de notre message et sur le fait d’être agréable également à écouter parce qu’une personne qui articule bien, c’est moins fatigant à écouter, c’est beaucoup plus compréhensif et c’est plus facile. Et du coup, on va moins se fatiguer et on va forcément plus t’écouter facilement si tu articules bien.

 

Alors là, je t’ai listé dans cette vidéo tout un tas de techniques vocales que tu peux utiliser pour mettre au service de ta voix. Encore une fois, tu vas retrouver sur cette chaîne YouTube des exercices si tu vas fouiller dans les playlists. À tout cela, il faudrait encore rajouter des techniques de prise de parole en public, mais là ce n’est pas le propos de cette vidéo. Ces techniques de prise de parole en public ne vont pas jouer sur le son de ta voix, mais vraiment sur la manière de te comporter, la manière de délivrer ton message. Donc, c’est encore une couche supplémentaire pour améliorer la qualité de tes conversations ou de tes discours.

 

Maintenant, si tu souhaites mettre en place une technique vocale avec certains éléments dont je viens de parler, nous pouvons le faire ensemble à travers des vidéos d’exercice. Alors, ce sont de petites routines toutes simples que j’ai enregistrées pour toi.

Pour te remercier d’avoir suivi cette vidéo jusqu’au bout, je te propose de te les offrir. C’est cadeau ! Tu as juste à renseigner, en fait une adresse mail où je puisse t’envoyer ces vidéos et mettre simplement ton prénom. Pour cela, clique juste en dessous dans le lien qui est dans la description ou ici sur la vignette sur le côté. Cela te permettra d’accéder à un formulaire pour laisser tes coordonnées pour qu’on puisse t’envoyer ces vidéos.

Je te souhaite de bien prendre soin de ta voix parlée. Tu vois qu’il y a plein de choses qu’on peut travailler et je dirais que ce sont presque des choses qu’on devrait apprendre à l’école parce que la voix c’est tellement important, que cela va nous suivre tout au long de notre vie professionnelle et de notre parcours jusqu’à un âge le plus avancé.

Je te souhaite de bons exercices, de bonnes mises en pratique et je te dis à très bientôt. Prends bien soin de ta voix.

Ciao ! 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: