Techniques de chant : Travailler sa voix grave – #BienChanter n°64

Transcription de la vidéo

Comment travailler sa voix grave ? Salut, c’est Antoine ton coach vocal, on va parler de ce sujet aujourd’hui et on va même faire un petit exercice. Juste avant, n’oublie pas de prendre ton cadeau en cliquant juste en-dessous, tu rejoindras ainsi des centaines de chanteuses et de chanteurs qui utilisent mes exercices. Dernière chose : en t’abonnant à la chaîne youtube, n’oublie pas de cliquer sur la petite cloche pour recevoir toutes les semaines les nouveaux exercices et ne rien manquer.

Alors les amis, pour démarrer, j’ai vraiment une mauvaise nouvelle pour vous : c’est que lorsque l’on travaille sa voix, on peut gagner beaucoup plus d’aigus que l’on ne peut gagner de graves.

Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas gagner dans les graves, mais très clairement, on va gagner beaucoup plus dans les aigus en travaillant sa voix parce qu’on va pouvoir étirer les cordes vocales, on va pouvoir faire des modifications du conduit pour atteindre ces notes aigus.

Et malheureusement pour les graves, on fait face à des limitations, je vais vous expliquer ça tout de suite.

La première chose, c’est que tes cordes vocales, pour générer le son grave, vont devoir ralentir leur fréquence de vibrations. Et il y a un moment si tu veux, ça devient tellement lent que ça ne vibre plus et on n’arrive plus à avoir un son correct.

Alors que pour les cordes vocales, pour les aigus, tant qu’on va les étirer, les étirer, les étirer, on arrivera toujours à avoir une vibration très rapide et du coup atteindre des notes aigus.

La deuxième chose, c’est que la taille de ton conduit vocal va conditionner tes possibilités pour les graves.

Typiquement, tu vois la flûte de pan ? La flûte de pan on a les grands tuyaux qui font les graves et les petits tuyaux qui font les aigus. Et bien si tu as un grand cou, on va avoir un tuyau plus grand, qui facilitera plus les graves et inversement pour les aigus.

Donc on a quand même une problématique technique qui fait qu’on va enrichir nos graves mais on va pas pouvoir non plus gagner énormément de notes, contrairement aux aigus où là on peut gagner vraiment beaucoup d’intervalles en travaillant sa voix.

Bon, maintenant que je t’ai annoncé cette mauvaise nouvelle, on va quand même faire un exercice pour travailler.

Si tu as des amis autour de toi qui cherchent à travailler leur voix grave, et bien n’hésite pas à leur partager cette vidéo et à mettre le petit pouce qui va bien.

Alors pour faire cet exercice, on va utiliser un « M », le « M » du Miam Miam tu sais ? « MMMM ». Miam miam, quand on en a envie de manger quelque chose, on dit « mmhhh c’est bon », on fait un « mmm ».

Tu sais c’est un son que tu vas faire assez naturellement. Mmmhhh. Si tu t’imagines cette situation. Donc c’est lèvres qui se touchent, c’est un « M », et on va faire ça en descendant.

C’est-à-dire que moi je vais te faire ça :
Donc là je me mets en voix femme. Et nous on fera « Mmm mmm mmm mmmm ». On fera cette descente, d’accord ?

Donc je t’annonce la montée, c’est parti. À toi.

Et voilà, un exercice que je t’invite à refaire bien sûr, pour t’entraîner. Donc c’est sur la base du « mmmhh », du « miam miam, mmhh c’est bon ».

Et il y a plusieurs autres exercices pour travailler sa voix grave. Alors si ça t’intéresse, n’hésite pas à le dire en commentaires, et à ce moment-là on te préparera d’autres vidéos sur la voix grave, mais en attendant refais bien cet exercice.

Juste avant de partir, n’oublie pas de télécharger ton cadeau en cliquant juste ici. Sur le côté, il y a d’autres vidéos, il y en a plus d’une centaine sur cette chaîne youtube pour t’aider à bien chanter. Je te dis à très bientôt, prends bien soin de ta voix, tchao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: