Ne plus avoir mal en chantant fort

Transcription de la vidéo

Comment faire pour chanter fort sans crier ?

C’est une difficulté qui arrive souvent. Il y a de plus en plus de chansons où c’est très à la mode en ce moment où il faut chanter fort et les chanteuses et chanteurs me disent : « oui, mais là, je suis en train de crier, j’ai l’impression de crier. Ce n’est pas joli« . Alors, on va voir tout simplement ce qu’on peut faire aujourd’hui. C’est le thème de cette vidéo.

Alors chanter fort, comme je te le disais, c’est très à la mode. Il y a énormément de chansons où maintenant les producteurs demandent aux artistes de pouvoir chanter fort et on se retrouve avec l’impression de crier. Alors, il est vrai que pour chanter fort, il faut chanter fort. Donc à un moment, c’est clair que ce volume va être important.

Les pièges à éviter

Maintenant, il y a plusieurs choses qui peuvent te tromper. La première chose, c’est qu’à l’intérieur le son que tu entends n’est pas celui qui est projeté à l’extérieur. Donc peut-être que toi à l’intérieur, tu as l’impression qu’il y a énormément de son, mais ce n’était pas tant le cas que cela à l’extérieur. Pour cela, il faudrait le vérifier avec un micro ou simplement t’enregistrer pour voir comment sort le son à l’extérieur. Cela, c’est la première chose.

Maintenant si quand tu chantes on te dit : « mais on a l’impression que tu cries ». C’est là peut-être que je ne dirais pas que tu cries, mais que tu hurles. La différence, c’est quoi entre hurler et crier ? C’est que hurler, il n’y a pas de contrôle. Le son, il sort comme cela. On ne contrôle rien. Cela sort comme cela sort.

Du coup, la voix peut se mettre à trembler. Elle peut mettre à bouger. La justesse va s’en trouver affectée. On va avoir un son qui est aussi agressif et c’est cela en fait qui va embêter les gens. Ils vont dire : « mais arrête de crier, arrête d’hurler« . Parce qu’en fait ils ont ce son qui est agressif pour leurs oreilles.

Normaliser son son pour chanter fort

Donc moi, ce que je te propose, c’est pour avoir un son un petit peu plus normalisé, cela va être d’utiliser en fait la parole. Et finalement, chanter fort, c’est un peu comme parler fort. Comme si je voulais parler, appeler un ami au-dessus de la foule, je dis : « hey ho, hey ho ! » Donc là, tu vois, je le dis normalement. Si je le dis au-delà de la foule, je vais faire : « hey ho, hey là-bas ! Tu peux venir ! »

Tu vois. Et, je vais en fait parler comme cela au-dessus de la foule. Alors, je ne suis pas en train de gueuler, je ne suis pas en train de hurler, mais oui, je crie un petit peu. Si tu veux, je parle fort.

Vraiment, ce qui est important, c’est que tu restes dans le mode parole, même si c’est aigu, même si c’est fort. Peu importe, on va rester dans ce mode parole, je parle fort plutôt que je hurle. Si je hurle là, je ne contrôle plus rien et cela devient très agressif et très désagréable pour les gens qui t’écoutent.

Je te remercie de m’avoir suivi aujourd’hui. Je te dis à très bientôt et surtout prends-bien soin de ta voix.

Ciao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: