Mon chef de chœur est nul !

Bonjour, c’est Antoine ! Bienvenue dans cette nouvelle émission du podcast Bien Chanter. Donc on est dans l’émission du jeudi. Aujourd’hui, le sujet c’est « Mon chef de chœur est nul », voilà la phrase choc que m’a dit une fois une élève en me parlant de son chef de chœur, donc une personne qui chantait à la chorale et qui m’a dit « de toute façon mon chef de chœur est nul ! ». Alors je voudrais vous parler de ça aujourd’hui.

Déjà, la première chose, c’est que moi je voudrais vraiment rendre hommage à tous les chefs de chœurs et à toutes les chorales qui existent (en France et en Francophonie mais je connais plus ce qu’il se passe en France) parce que c’est une sorte de maillage de la musique qui existe en France.

Il y a des centaines, des milliers de chorales en France. Alors il y a des chœurs amateurs, il y a des petits chœurs de 10 personnes qui chantent à l’église, il y a des chorales avec plus de 100 personnes, 200 personnes, des énormes chorales, il y a des sociétés de chorales, la fédération.

Et c’est souvent un premier accès au chant pour les gens à tout âge. C’est-à-dire que dans les écoles il y a des maîtres d’école, des maîtresses d’école qui prennent du temps pour organiser une chorale avec les enfants qui ont 8/10 ans et qui du coup accèdent au chant pour la première fois très jeunes.

Il y a la même chose aussi pour les personnes qui sont à la retraite et qui ont envie de voir du monde, qui ont envie de faire de la musique parce qu’elles n’ont pas eu le temps, parce qu’elles ont eu une carrière professionnelle bien remplie. Et elles n’osent pas forcément se lancer toutes seules en solo et la chorale permet vraiment d’accéder à la musique plus facilement, même si on n’a pas fait d’études de musique on peut accéder à des chœurs et moi je voudrais vraiment saluer tout ce travail qui est fait par les chefs de chœurs, par les bénévoles, qui font des associations, qui organisent ça, c’est vraiment super.

Il y a vraiment de très bons chœurs en plus en France et on n’a absolument pas à rougir par rapport à ce qu’il se passe à l’étranger et c’est vraiment super.

Maintenant, je voudrais vous expliquer pourquoi cette élève me disait « mon chef de chœur est nul ». En fait, ce qu’il se passait c’est qu’elle avait des difficultés vocales, et c’est pour ça qu’elle venait me voir, et ce qu’elle reprochait à son chef de chœur c’était de ne pas avoir résolu, de ne pas traiter ses difficultés vocales. Mais c’étaient des difficultés vocales individuelles.

Alors, le chef de chœur, son boulot à la base, c’est de faire chanter le chœur, la chorale, c’est un chef d’ensemble. Donc il ne peut évidemment pas s’occuper de chaque individualité. Imaginez une chorale avec une centaine de personnes, on ne peut pas faire ce qu’on ferait dans un cours individuel, dans un coaching individuel, et c’est pour ça qu’il y a des enseignants de technique vocale, ce que j’enseigne en particulier, et on va travailler ça en individuel.

Mais le chef de chœur, son rôle c’est d’avoir un bel ensemble et je vais vous dire ce qu’il peut faire pour vous.

Alors déjà, au début d’une séance, un chef de chœur digne de ce nom va vous proposer un échauffement. Vous allez vous mettre en route, c’est en plus souvent l’occasion de faire des petits jeux de groupes, de se réchauffer, de retrouver un peu l’ambiance, vous avez peut-être passé une longue journée de travail, vous avez peut-être gardé vos enfants, vous étiez peut-être à l’école…

Et on va se mettre en route, on va faire des échauffements qui vont amener de la cohésion dans le groupe et puis qui vont mettre en route votre voix puisque c’est l’objet de la séance. Vous allez ensuite peut-être chanter pendant 1h30/2h et donc votre chef de chœur va vous proposer un échauffement. Ensuite, votre chef de chœur va peut-être aussi pouvoir vous aider à déchiffrer les parties, parce que dans une polyphonie on chante à 3 voix différentes par exemple.

Alors on va faire déchiffrer les femmes pour la voix aigüe par exemple, elles vont déchiffrer leur partie.

Donc il va vous aider à faire ça, il va vous aider à déchiffrer pour les bases, enfin chaque partie comme ça va pouvoir être aidée, le chef de chœur va vous montrer la ligne, il va vous expliquer un petit peu tout ça si vous ne lisez pas la musique par exemple. Il va pouvoir vous le jouer, il va pouvoir vous le chanter, il va vous aider à faire ça. Ensuite, le chef de chœur lui son boulot c’est vraiment de coordonner l’ensemble.

L’idée c’est que tout le monde démarre au même moment, on s’arrête au bon moment, et pour ça il va vous guider et il va vous faire des signes si vous vous endormez un peu, si on a besoin de quelque chose de plus tonique. Au contraire, il va vous faire d’autres signes pour calmer un peu le jeu si on est dans un passage plus doux et plus calme.

Et le chef de chœur va vous amener sa musicalité parce qu’il va vous guider. C’est son interprétation de la musique qui va vous transmettre et grâce à ça il y a un ensemble de 10, 15, 50, 100 personnes qui va vivre une même émotion et une même musicalité en même temps. Ça c’est vraiment le beau travail du chef de chœur.

Et il va aussi jouer avec les couleurs, il va s’amuser avec les sons, il va vous faire travailler peut-être certaines couleurs de voix pour vraiment que le son soit assez typé. Y’a des chœurs qu’on apprécie vraiment parce qu’ils ont travaillé sur la couleur, la palette sonore, et ça sonne pas pareil que d’autres chœurs. Et ça, c’est le chef de chœur qui va vous amener ce travail.

Mais il ne peut pas vous faire travailler individuellement.

Alors vous pouvez travailler en petits groupes, mais il ne pourra pas résoudre vos problèmes techniques individuellement. Il pourra vous donner des conseils généraux, pour tout le monde, mais c’est pas son boulot d’une part. En 1h30/2h, on ne peut pas traiter toutes les individualités. Le but c’est de travailler avec le groupe.

Maintenant, vous, en tant que choriste, si les conseils que vous recevez par votre chef de chœur ou si les échauffements ne vous suffisent pas, c’est à vous de travailler votre voix. Parce que c’est vrai que la qualité d’un chœur elle est aussi la somme des qualités des chanteurs individuellement.

Si vous avez une dizaine de chanteurs qui ont déjà une bonne technique vocale, le fait de travailler ensuite en groupe ce sera un autre travail, mais ce travail là il portera ses fruits si les chanteurs, chanteuses, à la base ont déjà une bonne technique vocale. Donc vous en tant que choriste, rien ne vous empêche de vous former aussi, de travailler votre voix, et je vous encourage à le faire parce que les répétitions de chœur en général sont de longues sessions et ça demande une technique vocale. Mais ça, c’est à vous de le mettre en place, personne ne peut le faire à votre place.

Et donc vous avez plein de solutions : vous pouvez prendre des cours de chant individuellement à côté, vous pouvez par exemple sur ma chaîne youtube prendre mes conseils et exercices grâce à mes vidéos et podcasts. C’est à vous de faire ce petit chemin. Voilà, moi ce que j’ai lancé cette semaine c’est un club de chanteurs, c’est un club dans lequel je propose toutes les semaines de nouveaux exercices, c’est des exercices que vous téléchargez, que vous recevez à la maison, puis que vous pouvez pratiquer.

Je sais qu’il y a des choristes, parce qu’ils m’en ont parlé déjà, qui utilisent ces exercices et ça les aide beaucoup dans leur pratique justement de chorale. Et puis vous avez des retours, c’est-à-dire que vous pouvez m’envoyer ce que vous faites par le biais d’un groupe privé et moi je vous fais un retour, comme ça vous avez ce fameux retour individualisé, ce dont se plaignait cette chanteuse qui me disait « mon chef de chœur est nul ».

Donc non, je ne pense pas que les chefs de chœurs soient nuls, simplement, le chef de chœur, son travail c’est de faire travailler le groupe et de vous transmettre une musicalité, de vous aider à déchiffrer, à vous proposer des échauffements en début de séance. Mais il ne peut pas faire de la technique vocale comme vous pourriez le faire dans un cours individuel, et ça vraiment en tant que choriste c’est votre boulot de travailler aussi votre voix si vous le pouvez.

Et bien, moi je vous dis à très bientôt ! Dimanche il y a une nouvelle vidéo sur la chaîne youtube qui va sortir, donc je vous dis à bientôt. Si vous aimez les podcasts, mettez moi un petit commentaire parce qu’en fait j’ai aucune idée. Sur youtube je vois combien de personnes regardent les vidéos, mais sur le format podcast j’ai aucune idée, du coup je me pose la question de poursuivre ou pas ce format audio.

Alors ce qui est pratique c’est que vous pouvez l’amener partout le podcast, vous allez sur soundcloud depuis un téléphone Android par exemple, ou sur l’application Podcast sur Iphone, c’est une application qui est déjà dans le téléphone, et vous tapez « Bien Chanter » ou « Antoine Rudi Bien Chanter », vous allez trouver la chaîne.

Et contrairement à la chaîne youtube, ce qui est intéressant avec la chaîne podcast, c’est que ça va vous télécharger les fichiers dès qu’ils sont dispo et du coup vous les avez sur vous, vous pouvez les télécharger dès que vous voulez, même si vous n’avez pas de connexion. Moi je vous dis à très bientôt, prenez soin de votre voix, tchao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: