La voix de Céline Dion

Transcription de la vidéo

Comment chanter comme Céline Dion ?

Céline Dion est une artiste, une chanteuse incontournable de la scène internationale. Je te propose de voir ensemble aujourd’hui les techniques qu’elle utilise. Comme cela, cela te permettra de savoir quoi travailler dans ta voix pour pouvoir chanter son répertoire si ce sont des chansons que tu apprécies.

Alors, Céline Dion utilise énormément de techniques. Céline Dion travaille sa voix depuis longtemps et c’est ce qui fait qu’elle peut chanter depuis aussi longtemps et des titres qui sont assez compliqués, assez démonstratifs. Là, je te propose qu’on regarde ensemble un live d’une de ses chansons phares qui est la chanson de Titanic. Alors bien sûr, les fans de Céline Dion vont me dire : « oui, mais Antoine, tu aurais pu choisir une autre chanson« . Il fallait bien choisir une. Dans cette chanson, elle utilise déjà pas mal de techniques. On est parti pour une petite écoute.

Alors, je ne sais pas si tu les entends, mais sur les I see you, I feel you, elle utilise une petite friture. I see you, I feel you, c’est une petite friture d’attaque comme cela et c’est très intéressant. Cela donne un côté dans l’introspection.

Sur ce premier couplet, Céline Dion chante ce qu’on appellerait en masse-fine, c’est-à-dire qu’elle chante vraiment avec beaucoup de précautions, elle cherche à avoir un son très léger, mais qui est quand même malgré tout présent, comme si on ne voulait pas déranger. C’est un son qui n’est pas trop volumineux avec beaucoup de précautions et elle maîtrise énormément ce son-là. On va arriver maintenant au premier refrain.

Alors, ce qui est intéressant sur ce premier refrain, c’est que là où on pourrait s’attendre à déjà quelque chose qui envoie un petit peu plus, là au contraire elle va passer en mode soufflé. C’est-à-dire qu’il va y avoir de l’air dans sa voix et cela va faire quelque chose de très expiré avec beaucoup d’air qui sort.

Donc là, elle a terminé en enlevant le son soufflé et en reprenant ce son masse-fine avec beaucoup de précautions autour du son, comme si elle marchait sur des œufs. Donc là dans ce deuxième couplet, elle a utilisé trois techniques que nous avons vues précédemment. Là, elle vient d’utiliser la petite friture dans le we’re gone. Elle a utilisé aussi avant le son soufflé et entre les deux, elle revient sur une voix claire non soufflé avec ce son très précautionneux. Tu vois, comme si vraiment elle voulait retenir le son à l’intérieur.

Sur ce passage, la voix de Céline Dion est doublée. Alors, je ne sais pas là si c’est une choriste qui chante en back ou si c’est sa propre voix qui a été enregistrée avant, mais toujours est-il qu’on entend une deuxième voix qui chante en harmonie. C’est très souvent utilisé. Alors, c’est très joli. Pour cela, il faut avoir une justesse parfaite de manière à ce que cela sonne très bien. Comme c’est le cas ici.

Elle commence à mixer. Elle a démarré ce nouveau refrain un petit peu soufflé, un petit peu léger et tout d’un coup, là elle annonce la couleur en se rendant un petit peu plus présente vocalement.

On entend ici qu’elle met un petit peu plus de masse sur les cordes, elle met un petit peu plus de sons, mais elle retient. On voit d’ailleurs qu’elle s’éloigne un petit peu du micro. Le but est d’être un petit peu plus présente, mais pas d’envoyer tout puisque le bouquet final arrive un petit peu après dans le morceau. On entend aussi qu’il y a des choristes qui chantent derrière elle la mélodie. Ici une petite vibes soufflée.

Alors, le no là du nothing, c’est le bouquet final. C’est the note, la note qu’on attend dans ce morceau. Alors ici, on est clairement sur une technique de belting. C’est-à-dire qu’on chante aiguë, on chante fort. Là, on est vraiment en voix de poitrine.

À noter simplement que cette version live est plus basse que l’original. L’original est un petit peu plus haut, tout simplement parce qu’en concert il faut assurer, il faut pouvoir chanter soir après soir. Donc pour faciliter un petit peu les choses de cette note très aiguë, on va baisser la tonalité générale du morceau. Cela veut dire aussi que tout l’orchestre a dû retravailler ce morceau dans une autre tonalité. Mais bon pour Céline Dion, on ne se refuse rien.

Là de nouveau une petite vibes, go on. Donc Céline Dion vraiment, elle oscille entre un belting juste avant, maintenant une petite vibes dans la douceur. On voit que dans le belting quand on arrive dans ces notes aiguës et puissantes, on va vraiment plus ouvrir la bouche.

Voilà, a on a très bien vu quand elle a fait le will go on, elle a vraiment bien rouvert la bouche pour faire ce « oh » de « on ». Et petit vibes, une petite vague qui reprend un petit peu le thème du flûtiau, donc des petites vibes comme cela. C’est très joli. Cela permet d’agrémenter.

On voit vraiment que Céline Dion maîtrise énormément de techniques et c’est ce qui fait la richesse de son chant. C’est-à-dire qu’elle n’est pas toujours en train de belter, elle n’est pas toujours en train de souffler. Elle mixe, elle va de l’un à l’autre. Elle joue énormément avec les nuances. Du coup, bien sûr avec toutes les techniques vocales qui vont derrière.

Je te remercie d’avoir suivi cette vidéo. Je te dis à très bientôt et surtout prend bien soin de ta voix.

Ciao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: