Je n’aime pas ma voix !

Transcription de la vidéo

Je n’aime pas ma voix !

 

Voilà ce que j’entends régulièrement, des personnes avec qui je travaille ou que je rencontre et à qui j’explique mon métier. Bonjour, je suis Antoine votre coach vocal et je vais tout de suite vous parler de ce sujet en vous donnant 5 conseils pour vous apprendre à l’apprécier.

Nous sommes très nombreux à ne pas apprécier notre voix les premières fois qu’on l’entend (ça peut mettre vraiment quelques temps) mais on se dit toujours « ce n’est pas ma voix, je ne l’aime pas ».

Récemment sur Arte il y avait une très belle émission sur la voix et sur les chanteurs et il y avait beaucoup de grand artistes comme Christina Aguilera par exemple ou Ben Harper, qui expliquaient que c’était très compliqué pour eux d’entendre leur voix au début dans le micro en studio et qu’ils ont dû vraiment apprivoiser ce son. Le point commun que nous avons tous c’est que la voix que nous entendons dans un enregistrement n’est pas celle que nous, nous connaissons. Pourquoi ? Parce que la voix que nous, nous connaissons, c’est le son qui est transmis par conduction, par vibration, en interne dans tous les os de votre corps. C’est ce son là que vous, vous entendez. Par contre, tout le reste du monde entend cette voix qui se transmet par l’air, et ça c’est ce qu’on entend sur les enregistrements. Donc finalement si vous n’aimez pas votre voix c’est tout simplement parce que vous ne la connaissez pas. Vous êtes la seule personne à ne pas connaître le vrai son de votre voix puisqu’en étant l’émetteur, vous avez le son en interne par la conduction osseuse. Alors que tout votre environnement entend « le vrai son » et c’est ce son que vous découvrez sur l’enregistrement et qui vous déplait parce que tout simplement vous ne le connaissez pas. Alors voici maintenant 5 astuces pour apprivoiser un peu ce son, cette voix et apprendre à l’apprécier.

 

Première astuce : c’est de vous enregistrer.

Alors ça vous pouvez le faire avec un téléphone comme celui-ci, il y a souvent des petites fonctions dictaphone ou avec un vrai dictaphone ou un ordinateur, pas besoin d’un gros matériel. Enregistrez simplement cette voix, vous pouvez chanter un petit morceau par exemple, ou même parler, lire un texte, réciter un poème. Et vous allez réécouter cette voix, avec une oreille extérieure, en vous disant « qu’est-ce que j’entends » ? Ne vous mettez pas en rapport en disant « ah c’est ma voix j’aime pas », non, écoutez avec une oreille extérieure et dites-vous « Qu’est-ce que j’entends ? J’entends une voix posée, une voix calme, une vois juste, une voix stressée… » Essayez de décrire un petit peu cette voix que vous entendez dans le magnétophone.

Deuxième astuce :

c’est important que vous écriviez sur une petite feuille quelque chose que vous pourrez relire dans quelques mois, la date et ce que vous n’avez pas apprécié dans ce que vous entendez. On a listé les points mais vous pouvez dire « Je trouve que ma voix est nasillarde, je trouve que les fins des phrases baissent, je trouve que la voix tremble. » Essayez de décrire ce que vous n’aimez pas, de manière quantifiable. Cette deuxième astuce est très importante parce que ça va vous permettre de savoir dans quel axe travailler, surtout si vous allez voir un professionnel de la voix.

Troisième astuce :

Enregistrez comme ça régulièrement, une fois par mois, le même passage.

Comparez les enregistrements. Ça sert à rien de réécouter, réécouter, réécouter les anciens enregistrements et de vous morfondre en vous disant « oh je n’aime pas ma voix, c’est pas joli et ça ne me plait pas », écoutez plutôt les enregistrements plus récents et renotez ce que vous entendez. Vous pourrez comparer du coup aux versions précédentes. C’est beaucoup plus valorisant de noter ce qui a progressé dans votre voix, et si je vous posait la question là tout de suite, certainement vous me diriez « Oh je ne sais pas, non je ne crois pas », mais détrompez-vous ! C’est vraiment assez spectaculaire quand au bout de 6 mois vous réécoutez un ancien enregistrement et que vous le comparez à un enregistrement actuel, là vous vous dites : « Ouah ! Je ne pensais pas que j’avais fait tout ce chemin ! » Donc c’est ma troisième astuce, enregistrez une fois par mois, toujours avec un simple dictaphone, et comparez les versions.

Quatrième astuce :

Habituez-vous à entendre votre voix de manière amplifiée. De cette manière, vous entendrez par les enceintes ce son que vous propagez dans l’air, ce son que vous ne connaissez pas pour l’instant parce que vous avez le son en interne. Donc en chantant dans un micro, en utilisant une sono, ça va vous permettre d’avoir ce retour, d’avoir ce son qui vous est renvoyé par les hauts-parleurs, ce son que finalement tout le monde entend et que vous êtes le seul à ne pas connaître. Alors si vous n’avez pas de sonorisation chez vous ou de micro, il y a certainement une petite association dans le coin près de chez vous, une petite salle, une salle de répétition où vous pourrez très certainement louer pour une heure pour quelques euros à peine, et vous pourrez du coup chanter, tester dans un micro votre voix et commencer un petit peu à apprivoiser ce son qui vous sera renvoyé par les hauts parleurs.

Cinquième astuce :

si vous n’avez pas de micro, vous pouvez tout simplement placer vos deux mains derrière vos oreilles. Comme ceci. Et les rabattre ici devant. Et Finalement le son que vous émettez par la bouche va être renvoyé dans les oreilles. Et vous allez entendre un son mixte, c’est-à-dire que vous, vous continuerez à entendre de l’intérieur le son conduit par les os. Et vous allez aussi entendre ce son que vous dégagez à l’extérieur, en faisant tout simplement comme ça. C’est d’ailleurs une astuce qu’utilisent les chanteurs corses, on se moque ils sont comme ça. En fait c’est parce que parfois ils sont très nombreux, ils s’entendre pas, et du coup pour être vraiment très très justes ils mettent cette main pour avoir leur propre retour de leur voix. Si cette vidéo ne vous a absolument pas intéressé, que vous n’avez rien appris, alors ne la partagez pas, coupez tout de suite et ne vous abonnez pas à la chaîne youtube ! Si par contre c’est le contraire, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Sachez une dernière chose, quand vous allez enregistrer votre voix comme ça régulièrement, si vous pratiquez des exercices vocaux comme je les propose ici gratuitement sur cette chaîne youtube, dans ces vidéos, vous allez forcément progresser, c’est obligatoire ! Si vous répétez les exercices, vos muscles vont apprendre des choses, votre corps va apprendre des choses, et même si vous ne vous en rendez pas compte tout de suite, votre voix va progresser.  Et vous allez finalement vous en rendre compte dans 5/6 mois en écoutant les anciens enregistrements et les nouveaux enregistrements et en les comparant. Et là vous allez dire « Oh ! J’ai déjà fait tout ce chemin, c’est génial ! «  Alors pour vous aider à cela, je vous propose de vous inscrire à ma formation 30 jours. Formation offerte, 30 jours pour bien chanter. Il vous suffit simplement de laisser votre adresse mail en cliquant sur le petit lien dans la description sous la vidéo ou en cliquant ici sur le petit bouton qui s’affiche, et vous recevrez toutes les semaines des vidéos pour vous entraîner et travailler vous et moi la voix.

Je vous dis à très bientôt et surtout, prenez soin de votre voix !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: