J’ai la orge qui gratte quand je chante

https://youtu.be/fQsHdDj5Jlw

Transcription de la vidéo

J’ai la gorge qui gratte quand je chante, comment faire ?

Alors ce qui se passe, c’est que quand tu chantes, tu as envie toi de générer du son. Ton corps, il va se débrouiller pour que tu sortes du son. Maintenant, si tu n’as pas la technique, tu ne vas peut-être pas le faire de la manière la plus efficace. Alors si tu chantes une, deux, trois chansons comme ça, c’est ok, il n’y a pas de problème. Mais si tu commences à chanter beaucoup ou à parler beaucoup, dans ce cas-là, tu vas peut-être avoir la gorge qui gratte.

Moi, j’entends souvent par exemple des Youtubeurs ou des personnes qui enregistrent par exemple des vidéos, comme je le fais là ici, qui disent : « ah au bout de trois, quatre vidéos, j’ai la gorge qui gratte par exemple ou ça me picote un petit peu. »

Ça en fait, c’est tout simplement un manque de technique vocale. Ça tombe bien puisque c’est mon métier, donc je vais t’expliquer.

Le son quand tu parles, il est généré par les cordes vocales. Maintenant les cordes vocales, elles n’ont pas besoin qu’on les force pour se mettre en mouvement. Tes cordes vocales sont ici dans le larynx au niveau de la pomme d’Adam et elles sont ici en travers comme ça, en travers de ta gorge. Pour qu’il y ait du son, il faut qu’elles puissent venir se toucher et ensuite se rouvrir, se toucher, se rouvrir et ça va faire comme ça, comme les ailes d’une mouche.

Tu vois, si je prends une feuille et que je l’agite dans l’air, ça va faire un petit zzzz, ça va faire un petit son. Tes cordes vocales, elles font ça dans ta gorge.Très rapidement, elles vont se toucher, s’ouvrir, se retoucher. On va dire que c’est un cycle, mais par exemple ça va le faire plusieurs centaines de fois par seconde quand tu chantes. Tu imagines, plusieurs centaines de fois par seconde.

Maintenant le truc, c’est que si tu n’as pas la technique, tu vas essayer d’utiliser des muscles pour essayer de les forcer à s’ouvrir et se fermer. Si tu fais ça trop longtemps, elles vont s’irriter. Elles vont commencer à gonfler, elles vont s’irriter, il va y avoir des œdèmes et tout et ça va gratouiller. Tu vas avoir une sensation de douleur, un petit peu comme un début d’angine par exemple. Donc ça, c’est si tu n’as pas la technique.

Maintenant la bonne manière de le faire, c’est quoi ? C’est de faire fonctionner tes cordes vocales, mais sans les forcer avec tes muscles en utilisant simplement le flux d’air. Je t’explique. Tu sais que dans les poumons, tu as de l’air qui est stocké. Quand je parle là, j’ai de l’air qui sort, normale ok. Maintenant, ce qui va se passer, c’est que quand mes cordes vocales vont se fermer, il y a de l’air qui va arriver en dessous. Quand l’air, il va pousser un peu les cordes vocales du coup, elles ne sont pas bêtes les cordes vocales, elles vont s’ouvrir. Donc là, l’air, il va passer.

Ce qui va se passer, alors ça s’appelle l’effet Bernoulli, c’est une loi de physique, mais je ne vais pas t’embêter avec ça. Ce que dit cette loi physique, c’est que quand il y a un flux qui se déplace comme ça dans un conduit avec sa vitesse, il va attirer les parois, il va attirer ce qu’il y a autour vers lui. Tu sais comme une aspiration quand tu as une porte qui claque, ça va créer une aspiration. Eh bien là c’est la même chose quand tu as un courant d’air, ça va des fois fermer la fenêtre. Là c’est la même chose.

L’air en fait quand il va passer entre les cordes vocales, il va venir les réaspirer entre elles et du coup elles vont venir se retoucher. C’est quand même bien fait cette affaire. Donc là, ce n’est pas des muscles qui ont forcé, c’est juste le petit courant d’air, il aspire les cordes vocales l’une contre l’autre. Du coup, elles se touchent et ça va produire du son. Mais comme elles se touchent, ça va rebloquer l’air. Du coup l’air, il va leur dire : les filles, là il faut vous pousser. Elles vont se rouvrir, l’air en passant va les réaspirer l’une contre l’autre et elles vont se recoucher et ainsi de suite, et ça plusieurs centaines de fois par seconde.

Ça veut dire les amis que la clé pour ne pas avoir la gorge qui gratte et pour ne pas s’irriter les cordes vocales, c’est d’utiliser cette loi avec le flux d’air. C’est pour ça que dans les exercices, c’est très important de travailler le flux d’air et ce n’est pas qu’une question de respiration. C’est une question de dosage.

Alors pour les exercices, je vous en ai mis plein sur cette chaîne. Il y a un exercice avec une paille. Cherchez-la sur la chaîne YouTube, un exercice avec une paille. Je souffle dans une paille, je fais du son en même temps et la paille elle m’aide à réguler justement le flux d’air pour apprendre à mon corps à bien gérer ce flux d’air. Parce que vous imaginez que si je mets trop d’air, l’air là quand il va arriver contre les cordes vocales, il va les éjecter violemment et ça elles ne vont pas aimer. Et l’air quand il va passer vite, trop vite, il va les réaspirer violemment et elles vont venir se taper et là ce n’est pas bon non plus. C’est pour ça qu’on veut vraiment bien gérer ce flux d’air.

Donc voilà l’explication pourquoi tu peux avoir la gorge qui gratte quand tu chantes. C’est tout simplement parce que tu n’as pas encore suffisamment une bonne technique, et la technique c’est la technique de gestion du flux d’air. Pour l’exercice, je te l’ai dit, j’ai déjà fait une autre vidéo que je t’invite à aller voir. On va te mettre un petit lien comme ça à la fin, comme ça tu pourras aller directement suivre cette vidéo.

Moi, je te dis à très bientôt pour une prochaine vidéo. Je te remercie d’avoir suivi celle-ci et surtout prends bien soin de ta voix.

Ciao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: