Interview Lucas Ciavatta et sa méthode O’Passo

Retranscription de la video

Bonjour ! Cette semaine je vous propose l’interview de Lucas Ciavatta, que j’ai rencontré il a quelques jours. Lucas est l’inventeur de la méthode O’Passo qui est une technique très puissante pour travailler le rythme. Je vous laisse tout de suite en sa compagnie, tendez bien l’oreille car nous ne pouvions pas parler trop fort, il y avait du monde autour de nous. Mais j’espère que vous comprendrez malgré tout nos échanges que nous sous-titrons, à tout de suite !


– Bonjour Lucas
– Bonjour
– C’est un grand plaisir de t’interviewer aujourd’hui. Nous sommes à Besançon, tu es quelques semaines en Europe. Tu viens du Brésil. Est-ce que tu peux nous expliquer pourquoi tu es ici ?
– Je viens pour faire des cours de O’Passo. C’est une méthode que j’ai créé. Chaque année, les gens commencent à connaître et à travailler avec ma méthode. C’est un grand plaisir de venir ici pour faire ça, pour faire la connaissance de la méthode.
– Alors O’Passo c’est une méthode sur le rythme
– C’est une méthode sur la base du rythme, de la justesse, et spécifiquement, il y a un travail sur le rythme. En fait c’est l’articulation de notations corporelles, notations orales et notations graphiques. Cette articulation change beaucoup.
– C’est ça qui est très intéressant parce que je travaille avec beaucoup de chanteurs dans les musiques actuelles qui ne savent pas lire la musique, ne connaissent pas les croches, ne connaissent pas les noires… Donc avec O’Passo ils peuvent écrire avec leur corps.
– Oui, en fait quand vous voyez une croche, un demi-soupir, une croche, qu’est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire un contre-temps si vous êtes à 4/4 par exemple. Donc lire ça c’est une habilité spécifique. Mais le principal c’est avant ça, c’est : qu’est-ce que c’est un contre-temps ? Ça, vous pouvez le faire sans écrire sans la partition classique OU avec la partition classique. Mais la partition qu’il faut faire avant, pour n’importe quelle musicien, c’est une partition dans le corps. C’est la sensation de placer le contre-temps. Donc ça c’est là où on commence avec O’Passo. Donc après ça, lire et écrire c’est pas une chose difficile.
– Effectivement, toute la journée aujourd’hui et hier aussi, les personnes ont travaillé cette méthode. C’est quelque chose de très puissant. Est-ce que tu utilises cela avec les enfants ?
– Oui, beaucoup ! En fait j’ai écris pour les enfants, et après on a commencé à l’utiliser, des professionnels se sont approchés. Aujourd’hui on l’utilise avec tous les âges on l’utilise. Avec des amateurs, des professionnels, de la musique, de la danse, du théâtre… Parce que en fait le problème du rythme c’est un problème qui concerne tout le monde. Vous avez ce problème en théâtre par exemple. Donc j’ai commencé avec les enfants et aujourd’hui partout.

– Donc ça veut dire que ça s’adresse aux chanteurs, aux batteurs, aux violonistes, toutes les personnes finalement qui font de la musique, qui sont impliqués ?
– Oui, parce qu’en fait on doit penser qu’une bonne base de rythme, une bonne base de justesse, c’est une question pour n’importe quel musicien. Donc si vous êtes chanteur par exemple, les chanteurs doivent être rythmistes. Des personnes qui connaissent vraiment le rythme. Ok ils ne sont pas percussionnistes, mais ils travaillent avec lui. Même les percussionnistes, s’ils ne chantent pas, ils doivent avoir une bonne clarté de justesse, même pour accorder les instruments, pour bien écouter. Donc une bonne base de justesse et de rythme, ça c’est pour tout le monde.
– Tu disais ce matin effectivement qu’il fallait que chacun puisse être autonome pour pouvoir aussi jouer dans le groupe
– Bien sûr, parce que parfois vous êtes là, vous faites les choses mais vous suivez les autres. C’est différent d’avoir une autonomie, une clarté qui te fait compter sur les autres mais pas dépendre.
– Oui , ça c’est vraiment la nuance, si vous attendez que votre voisin joue : c’est trop tard ! Alors Lucas, pour les personnes qui sont intéressées par cette méthode, comment ils peuvent faire ?
– Ils peuvent aller sur mon site : www.opasso.com.br Vous avez des images et une adresse mail pour me contacter, pour connaître l’agenda des cours en France.
– En tout cas merci Lucas, on s’est vraiment très amusés aujourd’hui, et à bientôt !
Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que cette interview vous aura plu, si vous êtes intéressés par cette méthode, n’hésitez pas à aller voir le lien du site internet O’Passo que nous vous mettons dans la description de cette vidéo. Et si vous souhaitez améliorer votre voix, vous pouvez vous inscrire à mon programme 30 jours pour bien chanter, en cliquant également dans la description ci-dessous. Et si les sujets sur le rythme vous intéressent, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire et je tâcherai de vous proposer d’autres vidéos sur ce thème. À bientôt et prenez soin de votre voix !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: