Cours de chant – Comment améliorer votre puissance vocale en 15 minutes par jour ?

https://www.youtube.com/watch?v=kkgksSKHqwM&feature=youtu.be

Transcription de la vidéo

Comment améliorer votre puissance vocale en 15 minutes par jour ?

La puissance vocale, c’est vrai que ce n’est pas mal quand on a un petit peu des chevaux sous le capot. Des fois, il y a des gens, ils chantent, ce n’est pas très fort, alors ils chantent plus fort. Même quand ils chantent devant le micro, l’ingénieur du son leur dit : « chante un petit peu plus fort. » Donc, ça peut être très utile de pouvoir développer sa puissance vocale.

Alors attention, quand je dis puissance vocale, on ne parle absolument pas de forcer sur sa voix d’accord. On n’est pas censé avoir mal, on n’est pas censé avoir la gorge qui gratte quand on a chanté fort. Donc, il y a pas mal de techniques pour chanter fort. Là aujourd’hui, je vous en ai choisi deux avec des exercices que vous allez pouvoir tester. Donc, suivez bien cette vidéo.

Je vais vous expliquer déjà ce qui se passe pour avoir de la puissance vocale. On a besoin physiologiquement parlant, c’est-à-dire qu’au sens de ce qui se passe dans votre corps, on a besoin que nos cordes vocales, elles se touchent bien. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Nos cordes vocales, elles sont ici, au niveau de la pomme d’Adam, le larynx là. C’est un petit cartilage proéminent, un peu plus proéminent chez les hommes. Vos cordes vocales, elles sont hébergées là dans ce cartilage. Elles sont à l’intérieur. Elles sont comme ça là en travers de mon cou. Elles se touchent là ici à la pointe, tu vois comme ça et elles viennent se toucher comme ça pour vibrer.

Du coup quand elles viennent se toucher, il est très important qu’elles viennent se toucher en entier parce que si elles ne se touchent pas complètement, il va y avoir une petite fuite d’air et j’ai fait une autre vidéo là-dessus. Si tu as de l’air dans ta voix, j’ai fait une autre vidéo dans laquelle je te donne justement un exercice pour éviter ce phénomène. Pour chanter fort, on ne veut pas qu’il y ait de fuite d’air, on ne veut pas qu’il y ait de l’air dans la voix et on veut que les cordes vocales viennent bien se toucher entre elles.

Les cordes vocales quand elles se touchent comme ça, ça devient étanche et ça interrompt momentanément de manière très rapide et très brève l’air qui est en train de sortir lorsque vous chantez. Donc ça, c’est la première chose qu’on veut absolument, c’est que les cordes vocales se touchent bien.

La deuxième chose qui va nous permettre d’amplifier notre voix, de gagner en puissance vocale, ça va être le fait d’utiliser en fait comme un haut-parleur dans notre corps et ça va se passer au-dessus des cordes vocales, au niveau du conduit vocal. On va utiliser une technique qui va nous permettre d’avoir comme un petit haut-parleur là qu’on mettra à l’intérieur pour mieux projeter sa voix.

Alors, je te propose qu’on fasse des exercices pour que tu puisses développer ça. Tu vas voir que tu n’as pas besoin de les faire longtemps. Là, dans le titre, je te disais 15 minutes par jour, mais tu n’as même pas besoin d’en faire autant. À mon avis, tu vas voir que ça va arriver beaucoup plus vite.

Premier exercice pour que les cordes vocales se touchent bien, on va faire des petits … Tu sais quand tu fais … Je ne sais pas, tu as un petit doute ou tu as un truc et tu fais … On va faire ce petit truc-là. Quand on fait ça, tu peux t’amuser à mettre ta main comme ça ici autour de la gorge et faire … Tu vois, ça fait des micros à-coups, mais très petit, d’accord. Je ne force pas. Je ne ressens aucune douleur. Et là quand je fais ça, je suis sûr que mes cordes vocales se touchent bien.

Je vais m’amuser comme ça … Au début, je fais des petits, comme ça, bien saccadé, bien détaché. Ensuite, ce que je veux faire, c’est que je vais faire ça un peu dans toutes les notes de ma voix. Alors là, je peux faire des petits arpèges … Ou bien il y a ce qu’on appelle la gamme de Rossini … J’ai ça. Ou je peux faire des mélodies … Tu vois, je fais des petits à-coups comme ça pour remplacer les syllabes de ma mélodie.

Donc quand tu fais cet exercice, vraiment si jamais tu as le réflexe de vouloir pousser avec ton ventre, ça risque de faire ça. Ça va faire un effet un peu comme une otarie, d’accord. Si jamais tu ressens ça, attention, détends-toi et fais tout doucement, fais tout petit. Voilà ! Là  normalement, j’ai un bon micro, donc tu dois bien entendre ce que je fais. Essaie vraiment de répéter cet exercice.

Continuons sur le deuxième exercice. Je t’ai dit qu’une fois que grâce à ce premier exercice, on est sûr que nos cordes vocales se touchent bien, je vais pouvoir utiliser ce qu’on appelle la technique de twang. En fait, je vais m’amuser à imiter peut-être, qu’est-ce qu’on pourrait dire, tu sais il y a les Italiens, ils parlent comme ça : « hey mamma mia, hey mamma mia. » Les italiens, ils parlent comme ça, tu sais avec un air un petit peu, alors moi je t’invite à imiter un italien qui parlerait comme ça. Peut-être que tu vas dans une pizzeria, le gars qui fait des pizzas il parle comme ça : « Hey bonjour monsieur ! Comment ça va ? Hey, hey ! »Tu vois, il y a cette espèce de son là, un petit peu brillant, un petit peu…

Tu peux t’amuser du coup à faire ça sur tes chansons et on va faire ça par exemple, on va faire un … et c’est peut-être un italien un peu machiavélique… un petit peu comme ça méchant, diabolique, tu sais comme dans les personnages de Disney. Tu vas pouvoir imiter comme ça cette voix et tu vas pouvoir faire ça sur des gammes et tu te frottes les mains, comme ça tu es vraiment méchant… Quand je fais ça, je sens que j’ai du son qui commence à arriver, tu vois. Ensuite, je vais pouvoir chanter ma mélodie, tu vois comme ça … comme si j’étais vraiment méchant.

C’est vraiment important que tu ressentes ce qui se passe dans ton corps quand tu fais ça. Tu vois que je ne suis pas en train d’ouvrir la bouche comme ça en grand. Des fois, on pense que pour chanter fort, il faut ouvrir grand la bouche. Là, ce n’est pas ce que je fais. Là, j’utilise une propriété de mon conduit vocal, on appelle ça le twang. Je rajoute des fréquences qui peuvent te paraître très énervante là dans ta tête quand tu les fais, mais en réalité à l’extérieur c’est un son qui est très projeté, qui est assez puissant et c’est une bonne chose parce qu’ensuite une fois que tu vas avoir fait ces deux exercices, chante, chante mon ami, chante la chanson qui aura envie de faire et tu vas voir comme tu vas pouvoir ressentir ce son qui se diffuse plus dans la pièce, comme si tu avais plus de sons comme ça qui sortaient de ta bouche et ce qui est bizarre c’est que tu ne vas pas avoir besoin de forcer pour faire ça. Ce sera très facile, ce sera très limite ici dans sa gorge et ce sera vraiment très facile à faire et tu vas dire : mais quand même, j’ai gagné de la puissance.

Tu vois, moi j’ai une élève que j’ai coachée, allez quoi en deux/trois jours, c’était réglé. Donc là, je te disais en début de vidéo 15 minutes par jour, mais ça peut être quelque chose de très rapide.

Surtout, mets bien ça en pratique. Ça, c’est vraiment important. Je te dis à très bientôt. Puis surtout en attendant, tu le sais, prend bien soin de ta voix.

Ciao ! 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: