Comment savoir si on chante NASAL ?

Transcription de la vidéo

Comment savoir si on a de la nasalité lorsque l’on chante ? Alors qu’est-ce que c’est que cette affaire de nasalité ? Je te l’explique tout de suite. Salut, moi c’est Antoine, je suis ton coach vocal et toutes les semaines je te partage des exercices, des vidéos, des tutos sur cette chaîne youtube. Juste avant de démarrer, n’oublie pas de prendre un cadeau, c’est bonus, c’est offert. Tu cliques juste en-dessous dans la description pour te le procurer. Abonne-toi aussi à cette chaîne youtube, et en cliquant sur la petite cloche, tu recevras toutes les semaines de nombreuses vidéos et tu pourras t’entraîner comme déjà des centaines de chanteuses et de chanteurs par le monde.
Alors la nasalité, qu’est-ce que c’est ? Vas tu me demander. La nasalité c’est tout simplement

le fait de chanter par le nez. Alors je vais te faire une petite démo, tu sais je crois que c’est un personnage de dessin animé qui parle comme ça : Hey bonjour les copains, là vous voyez je parle vraiment que par le nez.
Là on parle vraiment avec un son qui passe par le nez, c’est un son qui est nasal.

Et il y a d’ailleurs quelque chose d’assez intéressant, parce que lorsque l’on est malade, que l’on a le rhume et que l’on a le nez bouché, on dit souvent qu’on parle du nez. Mais c’est complètement faux ! On parle en fait sans le nez parce que vu que notre nez est bouché, tout le son, lui, sort par la bouche.

Alors on a effectivement deux orifices, on a la bouche et on a le nez, qui ne servent au départ pas du tout à chanter.

La bouche, elle te sert à faire rentrer des aliments, elle te sert à mâcher, elle te sert à mastiquer, à boire, et à faire rentrer les aliments dont a besoin ton corps pour fonctionner.

Le nez lui, il va nous permettre de faire rentrer l’air, c’est ce qui te permet de continuer à respirer pendant que tu manges.
C’est bien pratique du coup d’avoir deux entrées. Nous quand on chante, on va s’en servir comme sortie, c’est-à-dire que le son qui est généré ici, il va pouvoir passer soit par la bouche, soit par le nez, soit par les deux, et c’est ce qu’on va voir dans un exercice.
Alors on va faire des petits essais, tu vas voir, pour tester tout ça.
Juste avant, je t’invite à partager cette vidéo, si tu as des amis et tu penses qu’ils sonnent avec une forme de nasalité lorsqu’ils chantent, et bien tu peux leur partager cette vidéo, ça pourra les éclairer sur les sujets, et n’hésite pas à mettre un petit pouce au passage.

Alors maintenant, on voudrait déjà savoir par où sort le son. Est-ce qu’il sort par la bouche ou est-ce qu’il sort par le nez ?

Par exemple si je fais « AAA » : AAAA.
Est-ce que le son sort par la bouche ou par le nez ? Maintenant si je fais « Mmmmmhhh ».
Fais-le aussi et dis moi quelles sont tes sensations. Est-ce que t’as l’impression que le son passe par la bouche ou par le nez ? Mmmhhh.
Maintenant, si je fais NNNNNGG. Donc là je fais un « NG », un « NG » : NNNNNGGG. Par où sort le son ? Par la bouche ou par le nez ?
Maintenant je vais faire un « N » : NNNNN. Fais-le aussi : est-ce que le son sort par la bouche ou par le nez ? Ma bouche est ouverte hein : NNNNN.
Et bien nous allons voir ça ensemble tout de suite.

Lorsque ma bouche est fermée, le son ne peut donc pas sortir par la bouche, ça c’est évident puisqu’elle est fermée. Et comme il n’y a pas de son qui sort par les oreilles, et bien il sort forcément par le nez. Et on va le vérifier tout de suite en pinçant le nez tout simplement.

Si je pince mon nez, il n’y a  plus de son qui sort. Maintenant, lorsque je fais « AA » : AAAAA. Et bien là je peux toujours pincer mon nez, le son n’est pas coupé, c’est bien la preuve que tout le son passe par la bouche.
Oui mais alors, quand je fais « N » par exemple : NNNN.
Ma bouche est pourtant bien ouverte ? Par où sort le son ? Et bien testons : NNNN.
Quand je ferme la bouche il ne se passe rien. NNNN. Quand je pince le nez par contre, ça coupe le son. Ça veut dire que le « N » nous amène un son nasal.
Testons maintenant avec le NG, le « ing » qu’on a à la fin de Camping par exemple : NNNGG. Est-ce que le son passe par la bouche ? On va le tester. NNNGG. Lorsque je ferme la bouche, le son ne s’arrête pas.
Tandis que : NGGGG. Et bien là, lorsque je pince le nez, et bien là le son s’arrête cette fois-ci, même si j’avais la bouche ouverte, en fait je peux choisir d’envoyer le son par le nez.

Alors ce que tu peux faire pour savoir si tu chantes avec de la nasalité ou pas, et bien c’est tout simplement utiliser ce petit exercice de te pincer le nez pendant que tu chantes, si le son se coupe à un certain moment, ça veut dire que le son passe par le nez.

Oui mais Antoine, tu vas me dire, lorsque je fais cet exercice, le son se coupe. Eeet oui, effectivement, parce qu’il y a du texte, et on ne choisit pas tout à fait la nasalité puisqu’il y a certaines lettres, certaines sonorités qui nous obligent à utiliser un son nasal, mais ça c’est une autre histoire que nous verrons dans une prochaine vidéo.
Voilà, j’espère que cette vidéo t’aura plu, n’hésite pas à t’abonner, sers-toi, il y a des exercices sur le côté, fouille dans les playlist de cette chaîne, il y a plus de cent vidéos de tutos, d’astuces, d’exercices pour t’aider à bien chanter et à développer ta voix.
N’hésite pas à partager cette vidéo et à t’abonner. Prends le cadeau en cliquant juste en-dessous et moi je te dis à très bientôt pour une prochaine vidéo, prends bien soin de ta voix, tchao !
admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: