Comment faire quand on est PAS CONNU pour PERCER DANS LA MUSIQUE

Transcription de la vidéo

Comment faire quand on n’est pas connu pour percer dans la musique ?

Pour moi, percer, en quelque sorte, ce n’est pas forcément passé à la radio parce qu’aujourd’hui un artiste, il n’a plus forcément tellement besoin des radios à mon avis puisqu’on a internet qui est magique, on a les réseaux sociaux qui permettent de se faire connaître. Finalement pour moi, le plus important pour toi, ça va être de te faire connaître de manière à ce que quand tu vas pouvoir organiser des concerts, il y ait des gens qui vont venir à tes concerts et tu ne vas pas chanter tout seul. Quand tu vas sortir tes instrus ou quand tu vas sortir tes chansons, il y a des gens qui vont les télécharger et je dirais là on va dire que tu vas commencer à percer dans ce cas-là.

Je vais t’expliquer un petit peu comment tu peux faire. La première chose, c’est qu’il faut absolument que les gens puissent découvrir ce que tu fais. Ça veut dire qu’il faut que tu fasses des choses, il faut que tu enregistres. Je vois beaucoup de gens et pendant 10 ans, ils attendent, ils attendent. Moi, j’ai fait ça au départ, j’ai trop attendu avant d’enregistrer. Si tu as une idée, tu as écrit une chanson, tu la protèges, tout ça. Tu l’enregistres, tu filmes, tu la proposes. Il y a certainement des gens, des amis par exemple qui vont partager ce contenu-là. Du coup, il y a des amis qui vont bien aimer tes chansons forcément. C’est obligatoire. On ne veut pas que toute la terre aime tes chansons, mais il y a quelques personnes qui vont les aimer.

Ces personnes-là, si elles les aiment, quand tu vois un post par exemple ou quand tu vois une vidéo sur YouTube qu’est-ce que tu fais ? Tu la partages. Parce que tu aimes bien, donc tu la partages. Les gens vont faire la même chose avec tes chansons, ils vont les partager. Puis, il y a peut-être des gens qui vont s’abonner du coup à ta page, à ta chaîne YouTube, à ton compte Instagram. Du coup quand tu vas republier une nouvelle chanson, ils vont être au courant.

Peut-être qu’ils vont l’aimer encore plus, du coup ils vont la partager encore plus. Ou alors peut-être ils vont l’aimer moyen, mais ce n’est pas grave, ils vont attendre la chanson d’après et ainsi de suite. Ce qui va se passer c’est que tu vas voir qu’au fil du temps, les gens, ils vont commencer à connaître tes chansons. Ce qui fait que si jamais par exemple tu sors un enregistrement, que tu mets à disposition sur les plateformes par exemple de streaming, ils vont aller l’écouter en streaming.

Si par exemple, tu fais des enregistrements et que tu annonces la sortie d’un album, les gens comme ils connaîtront déjà ton univers, ils connaîtront déjà les chansons, ils auront envie d’avoir ton album, d’avoir les musiques, les vraies musiques enregistrées en studio pour de vrai. Mais pourquoi ? Parce qu’ils auront commencé à connaître ton univers grâce à ce que tu auras publié avant, même si ce sont des brouillons, même si ce n’est pas de la super qualité parce que déjà ils vont comprendre, ils vont comprendre ton univers, ils vont comprendre de quoi tu parles, ils vont commencer à apprécier tes mélodies, tes textes, etc.

Ensuite, ce qui va se passer c’est que tu vas pouvoir organiser des concerts. Alors les concerts, c’est très fort parce que quand les gens viennent à un concert, tu peux vraiment partager avec eux, tu peux échanger avec eux. C’est complètement différent que si tu es sur un écran. Sur un écran, on est quand même assez loin. Là, tu me regardes, mais tu es dans ton salon, dans un bus, je ne sais pas où. Du coup, on est quand même à distance. Alors que si on était là dans le studio et que je chantais ou quoi, que je te faisais de la musique, là on serait beaucoup plus connecté, on serait beaucoup plus proche. C’est ce qui est magique dans les concerts.

Tu ne vas pas faire de grands concerts au début, tu vas faire des concerts avec peut-être 30, 40 personnes. Mais ces gens-là, comment ils vont savoir que tu fais des concerts ? Parce que tu vas publier sur les réseaux. Tu vas faire une story sur Instagram. Tu feras un post sur YouTube. Tu annonceras ton concert. Du coup, les gens qui ont déjà commencé à t’aimer, à t’apprécier parce qu’ils ont déjà entendu ce que tu faisais, tes musiques, ils vont se dire : oui, tiens, ce serait sympa que j’aille l’écouter au concert.

Quand ils vont venir au concert, là ce que tu vas faire, c’est que tu vas essayer de filmer. Ce serait cool. Tu vas filmer un peu des images du concert et tu vas pouvoir les partager à nouveau sur les réseaux. Ce qui va se passer, c’est qu’après ce concert, toi du coup ça va te faire de nouvelles images que tu vas pouvoir partager sur les différents réseaux, mais les gens qui étaient là au concert et qui ont passé un bon moment avec toi, ils auront envie de dire à leurs amis qu’ils ont passé un bon moment.

Pendant le concert, ils vont faire des photos, ils vont faire des story, ils vont faire de petites vidéos qu’ils vont publier sur les réseaux et leurs amis à eux du coup ils vont voir ces musiques-là et c’est comme ça qu’ils vont commencer à te connaître aussi. Puis toi, tu vas pouvoir aussi publier tes vidéos et tes images de concert et du coup les gens qui étaient là au concert, comme ils étaient contents d’être là au concert, ils vont repartager tes vidéos à toi, ils auront envie que tu fasses de nouveaux concerts, ils vont rester à l’affût si tu sors des nouvelles chansons.

Par exemple, il y a des chansons, si tu chantes de nouvelles chansons en concert, mais que tu n’as pas encore fait d’enregistrement. Les gens, ils vont avoir envie d’avoir l’enregistrement. Après, si tu republies ces musiques derrière sous forme d’enregistrement, les gens, ils vont encore y accéder, ils vont les repartager, etc.

Ce qui est important là-dedans, c’est vraiment que tu restes bien connecter avec les gens qui te suivent, que tu sois généreux avec eux, que tu leurs donnes des choses, tu leurs partages tes musiques, tu leurs partages tes textes, ton univers, tes répétitions parce que les gens, ils ont envie de savoir qui tu es. Tu n’es pas un robot, tu es un humain. Ce qui est très bien, c’est que tu sais des fois dans les maisons de disques, on fabrique un peu les groupes. Je ne sais pas si tu as entendu parler de ça.

Par exemple les groupes de boys band ou girls band, c’était des groupes qui étaient fabriqués. C’est-à-dire que les maisons de disques, elles faisaient des castings, elles prenaient une fille, une grande, une petite, une d’origine asiatique, une black, des voix aiguës, des voix graves. On dit, on va faire le casting, après ils disent que c’est un groupe. Mais c’est un faux groupe. C’est un petit peu, si tu veux comme dans la K-pop également, c’est rare que ce soit des amis qui aient formé leur groupe. Souvent dans la K-pop, ce sont les agences de K-pop qui recrutent des chanteurs pour former un groupe.

À cette différence, si tu veux, ce que tu vas proposer, ça va être 100 % authentique. Ce que tu vas proposer, ça va être vraiment, ce n’est pas du fake. Je veux dire, c’est toi. Tu fais tes répètes. Tu fais une petite story en répétition. C’est pour du vrai. Les gens, ils voient que tu travailles. Du coup, quand ils t’ont vu peut-être en train de travailler sur une nouvelle chanson, quand ils vont venir t’écouter au concert, ça va leur plaire. Du coup, ils reviendront. Si tu vas te déplacer dans une autre ville un petit peu plus loin, comme tu vas devenir de plus en plus connu sur les réseaux, les gens vont venir aussi aux concerts et ainsi de suite.

Ce qui risque de se passer c’est que si un jour tu as beaucoup de personnes qui te suivent sur les réseaux, là ce sont les maisons de disques qui vont t’appeler en disant : s’il te plaît, on aimerait bien travailler avec toi parce qu’on sait qu’il y a beaucoup de monde qui te suivent, tu as une forte communauté. Tu vois ce que je veux dire. C’est-à-dire que là, les choses vont s’inverser. Au lieu de te positionner comme un artiste, de dire : s’il vous plaît les maisons de disques, aidez-moi, tu vas faire ton chemin tout seul.

Après les maisons de disques, ils vont venir vers toi et dire : ce serait bien qu’on travaille ensemble. Après, c’est toi qui choisis, si tu veux continuer à travailler tout seul ou à travailler avec des maisons de disques. Il y a aussi des avantages à travailler avec les maisons de disques parce qu’ils ont des moyens de communication, des moyens de production. Mais tu peux aussi tout à fait continuer ton chemin tout seul. Il y a beaucoup d’artistes qui le font et qui continuent à gérer leur carrière tout seuls.

Alors, ils s’entourent évidemment. Ils vont trouver un manager, ils vont retrouver un coach, ils vont trouver un directeur artistique. Quand je dis tout seul, ce n’est pas tout seul. Mais je veux dire, ils sont leur propre patron. Ils ne sont pas sous contrat avec une maison de disques.

Je te remercie d’avoir suivi ce contenu. Puis, je te dis à très bientôt et surtout prends bien soin de ta voix.

Ciao !

 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: