Comment chanter les notes aiguës

https://youtu.be/3aaKkzZkipE

Transcription de la vidéo

Comment on fait pour chanter des notes aiguës ? Donc ça, c’est un problème qui arrive très souvent. En fait le problème des notes aiguës, c’est qu’on se dit que c’est un problème et je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas d’où ça vient. Dans l’inconscient, on a cette histoire de : quand c’est aigu, attention, ça va être serré. Je te donne un exemple.

Une chanteuse me dit : moi, j’ai un problème, c’est de chanter dans les notes aiguës. C’est mon problème. C’est mon problème. J’ai dit : tu sais quoi, on va faire quelques petits échauffements après on regarde ça. Puis elle me dit : là sur telle chanson, je n’arrive pas. C’est trop aigu.

On fait donc des petits échauffements, on va dans les aigus, dans les graves et là je vois que sa voix, elle va bien dans les aigus quand même et je me dis : tiens, c’est bizarre. Très bien, elle m’a dit ça, on va voir. Ensuite, elle me chante sa chanson et là effectivement sur certaines notes aiguës de la chanson, je vois qu’elle galère, je vois qu’elle se crispe, je vois qu’il y a son corps qui se raidit, il y a sa mâchoire qui se crispe. Elle fait des petites grimaces un peu, enfin vraiment on sent qu’elle a peur quand elle arrive sur ces notes-là. Il y a vraiment une appréhension.

Elle me dit : tu vois, je n’y arrive pas, je ne peux pas chanter aigu et tout. Moi, je vérifie la note qu’elle est en train de chanter. Je regarde sur le piano et je dis : mais attends, ces notes-là, on les a chantées à l’échauffement, il n’y a aucun souci, quoi.

Parce que ce qu’il faut bien que tu voies, c’est que l’histoire d’une note aiguë ou une note grave, c’est au niveau de tes cordes vocales que ça se joue. Ce n’est pas ta langue ou ta mâchoire. Tout ça peut aider, mais ce sont vraiment les cordes vocales qui génèrent la note. Donc si à l’échauffement elle est capable de chanter cette note aiguë et même plus aiguë dans la chanson, logiquement et je dis bien logiquement, on n’est pas censé avoir de problème.

Maintenant, ce qui se passe c’est que dans la chanson, tu as des paroles, tu as une musicalité qui fait que tout d’un coup, ça va être le point culminant. Toutes ces choses-là, ça peut faire stresser la personne et si c’est la note la plus aiguë de la chanson, pour elle ce sera très aigu alors que quand on l’a fait à l’échauffement, c’était une note aiguë parmi d’autres notes. Tu vois ce que je veux dire.

Alors, ça veut dire quoi ?  C’est que tout d’un coup, tu te crispes. Il y a ta langue qui se crispe, ta gorge, ta mâchoire et tout ça va venir contrarier tes cordes vocales parce que ça va venir les bloquer. Peut-être que tu sens ça des fois dans les notes aiguës comme cette impression d’avoir la gorge qui se bloque. Du coup le fait en fait que toi dans ta tête, tu speed par rapport à cette note aiguë, c’est ce qui va t’empêcher de la chanter.

Alors que si tu arrives à te redétendre, à ne pas trop y penser, tu fais comme ça vient et tu vois comment ça sort, tu risques d’être très surpris de ce qui sort parce qu’en fait ton corps est très malin et il trouvera une meilleure solution que toi. Parce que toi tu te dis : ah peut-être qu’il faut que je pousse avec mon ventre ; ah peut-être qu’il faut que je fasse ça, alors que non ce n’est pas le cas. On n’a absolument pas besoin de pousser avec le ventre par exemple pour chanter une note aiguë, surtout pas d’ailleurs. Ce serait même l’inverse. C’est contre-productif. Donc, tu peux tester ça.

Après, tu vas me dire : oui, mais, il y a différentes couleurs de sons. Alors là ce que tu peux faire, c’est tester avec le volume par exemple parce qu’il y a une notion, il y a un rapport, si tu veux dans les aigus, il y a plusieurs aigus. J’en parle de ça dans la formation spéciale sur les aigus. Il y a la voix de tête, donc c’est une voix. Il y a la voix mixe. Ça, c’est la voix mixe. Il y aurait la voix de belting, voix de poitrine. On a donc ces trois voix-là que tu peux faire dans les aigus. Eh bien souvent les gens, ils disent : mais moi, là je suis en voix de tête, je ne voudrais pas être en voix de tête ou inversement, tu vois.

Une petite astuce qui peut t’aider, c’est tester avec le volume. Regarde ce qui se passe si tu chantes un peu plus fort ou si tu chantes un peu moins fort et tu vas voir qu’il va se passer des choses très intéressantes dans tes aigus.

Je ne voulais pas te faire une vidéo aujourd’hui trop technique parce qu’en fait avant la technique, il y a vraiment cette histoire de surtout arriver à se décrisper, à désacraliser ces fameuses notes aiguës. Ça souvent dans le chant lyrique, on dit : attention, là il y a le si bémol, il faut que j’atteigne le si bémol, il faut que j’atteigne le contre-ut, etc. Mais en fait en réalité, les chansons dans la pop, dans la musique moderne, on peut les transposer. Tu vois, donc on peut s’arranger, on peut choisir une tonalité qui est plus facile pour nous. Finalement, on s’en fout de la note pour la note.

Mais surtout le truc c’est que si tu continues vraiment à appréhender, à avoir peur, je t’invite vraiment à : essaye, lâche-toi, regarde comment ça sort et tu risques d’être surpris parce que ton corps est souvent bien plus malin que toi. Tes cordes vocales vont trouver la bonne manière de faire. Ton conduit vocal va se configurer. Petite cerise sur le gâteau, amuse-toi aussi un petit peu avec le volume pour tester.

Je te dis à très bientôt. J’espère que cette vidéo, vraiment du fond du cœur, va t’aider. Il y a d’autres vidéos sur les aigus que tu trouveras dans les playlists, dans la chaîne. N’hésite pas à aller fouiller avec d’autres exercices. Là, on était plus sur des conseils, mais qui sont pour moi très important et surtout prends bien soin de ta voix.

Ciao ! 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: