Comment chanter en rythme ?

Transcription de la vidéo

Comment chanter en rythme ? Bonjour, c’est Antoine ton coach vocal. J’ai accompagné des chanteurs lors de plus de coachings, et si tu veux recevoir tous mes conseils toutes les semaines, je te propose de t’abonner à cette chaîne en cliquant juste ici.

Vous avez pu voir dans une précédente vidéo dans laquelle j’interviewais Lucas Ciavatta, l’inventeur de la méthode O’Passo, qui nous expliquait qu’au Brésil, il y a des rythmes qui sont certes très compliqués, mais que tout le monde n’est pas forcément un génie du rythme.

Et simplement, il faut apprendre et vivre dans le corps, c’est tout un apprentissage ces fameux rythmes brésiliens et sans ça on ne peut pas les jouer aussi souvent lors des festivals. Je te propose aujourd’hui de démarrer le travail sur le rythme avec une petite méthode toute simple.

On va commencer par marcher en avançant notre pied droit et on va faire : 1, 2, 3, 4. C’est inspiré bien sûr de la méthode O’Passo inventée par Lucas Ciavatta. On va faire juste ça : 1, 2 j’avance. 3, 4 je recule.

Allons-y ensemble !

Si c’est trop compliqué pour toi d’avancer et de reculer, tu peux juste faire sur place 1, 2, droite gauche droite gauche. Maintenant je ce que je propose de faire, c’est d’identifier sur une chanson (on va prendre Hello d’Adèle, le refrain), et on va regarder quand est-ce que je dois démarrer à chanter.

Parce que chanter, c’est coordonner énormément de muscles.

Si tu ne sais pas à quel endroit tu dois produire le son, ça veut dire que ton cerveau ne pourra pas donner les indications à tous les muscles qui doivent rentrer en jeu : muscles de contrôle de la respiration, tes cordes vocales qui vont être actionnées, les qualités de résonance que tu vas vouloir mettre en œuvre au moment où le son va sortir…

Tout ça demande de l’action, de l’effort : il va falloir que les muscles se contractent au bon moment et si tu n’as pas compris exactement à quel moment tu devais sortir ta note ou prononcer le mot, et bien ça ne pourra pas fonctionner. Donc on va tester ça avec le refrain d’Adèle. Donc si je te fais l’accompagnement d’avant :

Ah ! Là mon « Hello » quand-est ce qu’il est ? Est-ce qu’il est au moment où j’appuie, où je pose mon pied ? Ou est-ce qu’il est en l’air ? Je recommence.

Mon « Hello » est bien au moment où j’appuie le pied.

Alors si t’as ta partition, tu peux imprimer tes paroles. Tu fais ça pour ta chanson, tu mets un petit bâton juste sous la syllabe que tu vas prononcer au moment où tu poses le pied par terre.

Tu seras « sur le temps », mais ça sert à rien de retenir le terme solfégique. Ce qui compte pour toi, c’est de savoir qu’au moment où tu poses ton pied j’ai mon « He » du « Hello » qui sera ici au moment où je pose le pied. D’accord ? Voyons si ça marche.

Mon Hello est bien ici au moment où je pose le pied. Maintenant qu’on a détecté qu’on devait démarrer à ce moment-là, voyons avant même de le chanter, si je peux actionner des muscles simples à actionner, c’est-à-dire frapper dans les mains. Maintenant que j’ai compris je dois le faire.

Je frappe dans les mains en même temps où je pose le pied, pour me prouver que j’arrive à activer des muscles simples.

Là on a quelques muscles pour frapper dans les mains mais ça n’a rien à voir avec tout ce qu’on doit mettre en œuvre quand on veut chanter. Et j’essaie comme ça, sans chanter, juste en disant le texte, de frapper dans les mains.

Donc là tu vois je peux frapper dans les mains pile poil au bon moment, en même temps que je pose mon pied, donc je vais pouvoir ajouter des mots.

Juste avant de continuer, si tu penses que cette vidéo pourrait intéresser des amis qui ont des problèmes de rythme, tu peux leur partager bien sûr et la liker si tu l’apprécie. Maintenant, nous avons donc établi que nous voulions avoir le « Hello » au moment où je pose mon pied, et j’ai pu le vérifier en tapant dans les mains, j’arrive à faire un geste à ce moment-là.

Maintenant, le moment où le son sort va être précédé par la respiration, d’accord ? Parce que je vais avoir respiré avant.

Si je vais doucement, je vais compter 1 2 3 4 :
Donc si je veux que mon Hello sorte au niveau du 1 quand je pose mon pied, quand-est ce que je vais devoir respirer ? Juste avant. 1, 2, 3, 4, là je respire et à « Hello » je peux démarrer mon son. Essayons ça ensemble.

Tu vois ce que je veux dire ? Alors ça bien sûr tu peux le faire lentement, y’a des applications pour ralentir la musique, ce que je te propose surtout c’est d’imprimer ta feuille, et tu marches comme ça au rythme de la musique.

Mets des petits bâtons sous les syllabes qui correspondent au moment où tu poses les pieds. Parce que ce sera pas toujours le cas, mais ça on le verra une prochaine fois, pour l’instant on va déjà repérer toutes les syllabes qui tombent au moment où je pose mes pieds, ça me permettra de faire des repères lorsque je chante.

Si tu as des questions, n’hésite pas à les marquer en commentaires dans la description ci-dessous et si tu souhaites aller plus loin, que je t’accompagne pendant 1 mois, il te suffit de t’inscrire en cliquant dans le lien qui est dans la description ou en cliquant ici sur le côté et tu recevras mes cours en vidéo gratuitement pendant 30 jours. Je te dis à très bientôt et surtout, prends bien soin de ta voix.

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: