Problème de rythme

https://youtu.be/jFidXqHHaw0

Transcription de la vidéo

Comment chanter en rythme ?

C’est vraiment quelque chose d’essentiel pour moi parce que je pense que les problèmes de rythmiques sont vraiment la cause de bien des difficultés quand on chante.

Je vais t’expliquer pourquoi. Chanter, on parle de geste vocal, c’est un geste moteur. Tu vas mettre en route énormément de muscles qui vont, avec la somme de leurs efforts, te permettre de produire un son, un son à la bonne hauteur de justesse et avec les paroles adéquates.

Maintenant, cette coordination, elle concerne tellement de muscles que c’est là où l’aspect
rythme est important parce que le temps que tous ces muscles soit prêts de manière à produire le son à un bon moment, il va falloir le gérer. Si toi-même, tu ne sais pas exactement quand est-ce qu’on est sensé entendre le son, tu ne peux pas, ton cerveau ne peut pas te donner efficacement la consigne à tous tes muscles de s’activer pour chanter au bon moment.

Du coup, on va être confronté à des problèmes de justesse bien souvent quand on a des
problèmes de rythme. On va être confronté à des problèmes de son qui s’écroule ou de son qui démarre un petit peu, on ne sait pas quand parce que justement on ne sait pas quand. C’est vraiment très important de travailler cela. Je vais t’expliquer un petit peu. Je vais te donner des clés pour voir comment on peut mettre cela en place.

La première chose à identifier c’est d’apprendre à identifier la pulsation.

Alors la pulsation, c’est quoi ? Tout simplement, c’est le chef d’orchestre qui bat la mesure, il bat la pulsation. Alors, on a des pulsations qui sont en quatre, mais pas que. Mais donc en quatre cela va faire : un, deux, trois, quatre ; un, deux, trois, quatre. C’est ce que va faire le chef d’orchestre.

Maintenant des militaires qui marchent quand ils défilent. Eux, ils vont faire une, deux ; une, deux ; une, deux. C’est de la marche. C’est une pulsation à deux temps et c’est quelque chose de régulier. Si tu marches vite, la pulsation va être rapide. Si tu marches lentement, la pulsation va être lente. C’est pareil pour la musique. Si tu as une pulsation rapide, là je claque, un, deux, trois, quatre, cela va être la vitesse de mon morceau. Maintenant, si je claque comme cela. Donc, tu vois que là, la pulsation va influer sur la vitesse du morceau.

Alors cela, c’est très important du coup de pouvoir identifier la pulsation. Tu peux donc t’entraîner en passant des musiques et en essayant tout simplement de taper dans les mains. Tu sais, c’est-ce qui se passe dans les concerts quand le public tape dans les mains, des fois le public est un petit peu à côté justement parce qu’il n’a pas réussi à identifier clairement la pulsation.

Donc cela, c’est important de te passer des musiques et déjà juste ne même pas chanter, tout simplement essayer de pouvoir battre la pulsation comme le chef d’orchestre. Tu peux le faire en tapant dans les mains, comme si tu étais à un concert.

La deuxième chose : est-ce que tu peux clapper ?

Alors quand je dis clapper, c’est faire clap, taper dans les mains. Est-ce que tu peux taper les paroles ? C’est-à dire que quand tu chantes, tu as un rythme à respecter. Ce rythme, tu vas pouvoir le faire avec tes mains. Pourquoi ? Parce que dire les paroles, c’est déjà un geste qui est assez compliqué. Il y a la langue, il y a les lèvres, il y a le son de tes cordes vocales, il y a toute la partie prononciation. Cela, c’est déjà énormément compliqué à faire.
Taper dans les mains, c’est assez simple. Là, on a de gros muscles. Ils sont assez faciles à
activer. On a l’habitude de cela et je peux taper dans les mains. Alors à ce stade-là, tu ne dis encore pas les paroles parce qu’on veut faire un geste simple, c’est-à-dire qu’on ne chante pas, on veut juste taper le rythme des paroles, des syllabes avec les mains.
Si tu arrives à faire cela, on va pouvoir aller à l’étape supérieure et on va pouvoir dire le texte
en même temps, mais on ne met pas encore les notes. On va faire les choses vraiment étape par étape. Puis, si tu es à l’aise avec cela, on pourra aller un petit peu plus loin.

Alors évidemment, il y a énormément de choses à travailler autour du rythme.

Là, je ne peux pas tout te résumer en une seule petite vidéo. Mais j’espère déjà que ces éléments vont t’aider à chanter plus facilement en rythme. Tu as compris que chanter, c’est déjà quelque chose d’assez vaste en termes de synchronisation musculaire. Donc, il faut déjà pouvoir le faire avec les mains. C’est déjà beaucoup plus simple.

Moi je te dis à très bientôt et je te dis de bien prendre soin de ta voix. C’est important.
Ciao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: