Comment Chanter comme ADELE ?

 

Comment chanter comme Adèle ?

Adèle est une artiste incontournable de la scène pop. Elle a maintenant 30 ans. Elle est auteur, compositeur, chanteuse. Elle a une énorme technique vocale. Elle utilise beaucoup de techniques vocales. On va en parler aujourd’hui.

Juste avant, je voudrais simplement revenir sur l’annonce qu’elle avait faite de mettre en pause sa carrière parce que sa voix fatiguait, parce qu’elle était trop sollicitée, et j’ai vu pas mal de professeurs de chant donner tous leurs meilleurs conseils sur internet en disant : « ah oui, mais si elle m’avait écouté, si elle avait fait tel exercice, ce serait mieux passé. »

Honnêtement les gars,

je crois qu’il faut se calmer là-dessus. C’est une immense chanteuse. Elle est très bien entourée. Ce qu’elle fait est énormément physique. Ce sont des tournées incroyables. Cela demande un niveau vocal incroyable. Ce n’est pas parce qu’elle aurait pu travailler avec untel ou untel que cela aurait pu aller mieux. Ce qu’elle fait demande vraiment une charge vocale importante.

Donc bien sûr, la technique est importante, mais n’en profitons pas pour dire : « ah moi, je sais mieux que les autres. » Je ne suis pas du tout là-dedans. Les techniques que je vais donc te présenter, ce sont des techniques généralistes en fait que beaucoup d’autres artistes utilisent, mais qu’Adèle maîtrise très bien.

Juste avant de passer aux techniques, si tu as des amis qui aiment Adèle et qui voudraient chanter comme elle, tu peux leur partager cette vidéo.

Pour commencer, nous allons parler du soufflé. Alors, le soufflé, c’est quoi ? Je te le laisse entendre tout de suite dans ce premier extrait.

La technique du soufflé, c’est une technique dans laquelle, il y a plus d’air finalement que de son. En tout cas, on va pouvoir doser le rapport entre l’air qu’on entend volontairement dans le micro et le son. Cela va donner un côté très soupirant, un côté comme cela très fatigué, ou pensif et cela donne vraiment du style dans la voix quand on l’utilise.

Là, on voit bien qu’Adèle s’en sert comme un effet puisqu’elle n’a absolument pas de souffle normalement dans sa voix. On n’entend pas d’air en plus de son son. Donc là volontairement, en fait, elle va dégrader un petit peu son son, en ouvrant un petit peu plus les cordes vocales et en laissant s’échapper un petit peu plus d’air que la normale. Ce qui va donner ce côté …♪♪♪… très soupiré.

Passons maintenant à une nouvelle technique qui est la technique de belting.

Alors la technique de belting, cela correspond à quoi ? Je te propose d’écouter Adèle dans cette technique.

Tu as pu l’entendre le refrain de Hello dans les aigus. Cela va haut. C’est fort. C’est puissant. Cela prend vraiment la place au niveau du spectre, au niveau des oreilles. Le belting, c’est cela.

— Alors pourquoi le terme belting ? Tout simplement parce que la première chanteuse, selon la légende, qui aurait utilisé cette technique, en tout cas qui chantait de manière aussi puissante à des hauteurs pareil, lorsqu’on lui a demandé : « comment est-ce que vous faites pour faire cela ? » Elle a dit : « je ne sais pas, cela vient de la ceinture, cela vient de ma ceinture belt. » Voilà pourquoi on a gardé le terme plus tard.

Passons pour l’anecdote. Le belting, c’est une technique qui est avancée. Cela demande de très bien gérer son flux d’air notamment. Cela demande de bien gérer ce que j’appelle les freins. Ce n’est pas à la portée de tout le monde, ce n’est pas à la portée des débutants en tout cas, sinon, vous allez vous faire mal.

Il faut vraiment mettre en place les bases avant de faire du belting. Mais ce qui est clair, c’est que c’est une technique qui est très à la mode puisque cela permet de chanter très fort, de manière très puissante et très aiguë.

Passons maintenant à une troisième technique qu’utilise merveilleusement bien Adèle : le passage voix de poitrine, voix de tête.

Alors, ce ne sont que des appellations, mais ce sont des appellations très communes que tout le monde comprend. Donc, j’utilise ces termes.

Adèle, comme on va l’entendre dans Rolling in the deep, elle passe très bien de la voix de poitrine à la voix de tête pour revenir à la voix de poitrine. Elle le gère très bien. Il n’y a pas d’à-coup. Sa voix ne déraille pas. C’est très clair. Je te propose d’écouter cela tout de suite.

Alors, comme tu le vois, Adèle est vraiment une artiste très complète parce que pour chanter ce qu’elle fait, il faut déjà maîtriser le soufflé comme nous l’avons vu ; il faut maîtriser le belting qui est une technique très avancée ; il faut maîtriser ces passages voix de tête, voix de poitrine, sachant qu’on n’a pas d’effondrement du son, là dans son cas, lorsqu’elle passe en voix de tête. On a vraiment un son qui est très massif également.

Mais, il y a encore d’autres techniques à maîtriser. Adèle utilise la friture. On appelle cela aussi le fry, en américain. Je te propose d’écouter cela tout de suite.

Alors tu vois, le fry, c’est le fait de garder un petit grain …♪♪♪… comme cela dans la voix. On va pouvoir le rajouter au début d’un son, par exemple …♪♪♪… ou on va pouvoir le mettre à la fin …♪♪♪… Tu vois, je rajoute volontairement …♪♪♪… ce petit grain de voix. On peut aussi le rajouter au milieu d’un mot pour juste souligner par exemple une voyelle.

Donc cela, c’est pareil. Il faut être très habile parce que cela demande de bien maîtriser, en fait, la tension qu’on va mettre sur nos cordes vocales et il faut vraiment un bon niveau de relâchement.

Si par exemple, tu as beaucoup de tension quand tu chantes, ce sera compliqué pour toi d’utiliser la friture. Donc là, tu vas avoir besoin d’exercice d’échauffement ou d’exercice pour relâcher un petit peu les tensions que tu peux avoir au niveau de tes cordes vocales si tu veux faire de la friture.

Une autre capacité que tu dois avoir si tu veux chanter des morceaux d’Adèle, c’est de pouvoir tenir les notes longtemps. On va voir dans cet extrait de Skyfall qu’à la fin, Adèle tient une note de plus de 10 secondes entre deux respirations et en plus à des hauteurs assez impressionnantes.

Pour cela, il va vraiment falloir gérer ta respiration, gérer ton flux d’air, doser en fait l’air qui s’échappe pour pouvoir tenir longtemps. Donc, tu vas devoir développer ton endurance expiratoire. On s’écoute cela tout de suite.

— Pourquoi je te parlais d’endurance expiratoire ? Parce que tu sais quand tu respires, tu as de l’air qui rentre et tu as de l’air qui sort : inspiration, expiration. Mais quand tu chantes en fait, tu es en train d’expirer. L’air est en train de sortir. C’est pour cela que tu vas devoir développer ton endurance d’expiration pour pouvoir tenir longtemps et tenir ces longues notes.

C’est vrai qu’il y a certains morceaux, comme cela, emblématiques où si tu ne tiens pas la note longtemps, ce ne sera pas très impressionnant et tout le monde attend en fait que tu tiennes cette note.

Ne t’aventure pas par exemple à vouloir chanter Skyfall si aujourd’hui, tu ne tiens pas plus de trois ou quatre secondes parce que c’est dommage, à la fin du morceau, il faut tenir cette note. Si ne tu peux pas la tenir, cela fait un petit peu comme un chou à la crème qui s’effondre. Au début, on est content puis on est déçu à la fin quand il s’effondre. Attends de développer cette compétence avant de te lancer dans ce type de chanson.

Passons encore à une dernière compétence qu’utilise Adèle, c’est les vibes. Les vibes, c’est très à la mode. On en avait parlé dans une autre vidéo sur Ariana Grande. Mais Adèle gère très bien les vibes et on va entendre une petite vibe.

Alors, on ne t’en a pas mis quarante mille parce qu’elle en met un petit peu partout. Mais, je te mets simplement celle qui était à la fin de Skyfall parce que je l’ai travaillé récemment avec une élève que j’accompagnais. Je te laisse écouter cette petite vibe d’Adèle.

Alors, si tu souhaites aussi travailler les vibes, tu peux aller voir une autre vidéo sur la chaîne YouTube dans laquelle je donne un exercice pour justement travailler les vibes. Et, si tu souhaites aller plus loin, travailler notamment ta respiration et aller plus loin, en fait mettre en place les bases simplement du chant, pour pouvoir ensuite faire des techniques plus avancées, comme le belting, je te propose de t’abonner à my mailing list et de recevoir pendant 30 jours mes cours de chant gratuitement.

Ce sont des vidéos que je vais t’envoyer chez toi. Il te suffit de laisser ton prénom et ton adresse mail et tu vas recevoir ces exercices au fur et à mesure. Je te poserai des questions. Tu auras des textes. Tu auras des vocalises à faire. Tu auras des exercices à faire et tu vas voir que tu vas pouvoir progresser.

Vous êtes déjà plusieurs centaines de chanteuses et de chanteurs à avoir suivi ce programme et vraiment quand je lis les bénéfices que les gens en tirent, je suis vraiment très content. C’est pour cela que je fais de la publicité pour ce programme qui est complètement gratuit pendant 30 jours. Tu peux recevoir mes vidéos. Donc, n’hésite pas à cliquer dans la description ou sur le côté. En attendant, je te dis à très bientôt.

Prends bien soin de ta voix. Tchao ! 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: