Comment bien chanter du rap ?

On va en parler tout de suite. Alors, je ne suis pas rappeur. Moi, je vais te parler de technique vocale, d’accord. Ce sont des conseils de technique vocale pour les rappeurs et pas de comment faire du rap. Je laisse cela aux spécialistes du rap.

On va voir ensemble les qualités vocales que requiert ce style. Juste avant, tu peux t’abonner à cette chaîne YouTube. Cela te permettra de recevoir tous mes conseils, mes vidéos toutes les semaines et clique bien sur la petite cloche pour recevoir les notifications à chaque fois qu’une nouvelle vidéo sort.

Alors, on va passer en revue un petit peu les qualités qu’il faut pour chanter du rap. C’est un style qui est extrêmement développé maintenant et avec des artistes vraiment de qualité. C’est-à-dire que c’est vraiment un genre à part entière et il y a bien sûr plein de style de rap et il y a vraiment des choses de très bonne qualité dans le rap.

Cela demande énormément d’endurance. Cela demande des qualités vocales. Et moi, la première chose que je peux te conseiller, si j’étais un artiste de rap et que je voulais démarrer, ce serait vraiment de bosser ma voix.

Parce que vraiment dans ce style, la voix est très importante pour les styles, pour le texte, pour le flow, pour l’impact. Cela me paraît aujourd’hui quasiment obligatoire de bosser ta voix si tu ne veux pas te flinguer la voix, si tu veux pouvoir aller loin et si tu veux pouvoir passer du côté des pros du rap.

 

Alors première chose qu’il te faut développer pour le rap, c’est une bonne respiration.

Une bonne respiration parce que tu vas avoir des fois des longues phrases à dire. Les mots vont s’enchaîner, s’enchaîner et s’enchaîner et tu vas devoir tenir longtemps sans respirer. Donc cela, c’est la première raison.

La deuxième raison pour laquelle il faut travailler ta respiration, c’est que des fois les enchaînements sont très rapides et on n’a pas beaucoup de temps pour respirer. Si tu veux éviter de t’asphyxier et de ne pas arriver en fait à la fin de ton morceau ou en tout cas de baisser en énergie, surtout que dans le rap en live, on saute partout, on bouge beaucoup sur scène, on a les micros sans fil pour être libre, du coup ton corps va aussi consommer pas mal d’oxygène.

On a vraiment besoin de beaucoup d’airs pour pouvoir sauter partout, pour alimenter les muscles d’une part et aussi pour balancer le texte à fond la caisse, surtout avec des prises de respiration très courte en fait entre chaque phrase. Il faut vraiment que tu sois très au point dans ta technique de respiration.

 

Alors une deuxième qualité vocale que tu vas devoir développer pour le rap, c’est bien sûr l’articulation.

Pourquoi ? Parce que dans le rap, il y a une chose qui est très importante, on a les instrus d’un côté, mais on a aussi le texte.

Les rappeurs ont beaucoup de choses à dire. Si tu fais du rap, je suis sûr que tu as beaucoup de choses à dire. La moindre des choses, c’est que le public puisse entendre, puisse comprendre ce que tu dis, puisse comprendre tes histoires, ta vision du monde, ce que tu as envie de donner, de distiller à travers ton rap. Pour cela, il va falloir très bien articuler.

Si tu chantes en plus en français, on a vraiment beaucoup de consonnes explosives. Il y a un travail de langue. Il y a un travail de lèvre. Des fois, cela se mélange. Si tu ne veux pas savonner comme on dit, savonner c’est-à-dire en fait, c’est une sorte de bégaiement où en tout cas tu ne vas pas prononcer le bon mot. Et c’est vrai que tu vas perdre de l’impact si tu savonnes au niveau de ton texte. Donc, il va falloir vraiment travailler ton articulation pour qu’on puisse bien te comprendre et que tu aies un maximum d’impact au niveau de ton texte.

 

La troisième chose qu’il va te falloir développer, c’est la rapidité. 

Il va vraiment falloir que tu développes une grande dextérité au niveau de ta voix parce qu’on veut faire rentrer des fois beaucoup de textes. On contracte énormément de textes en peu de temps. Cela donne un petit côté mitraillette comme cela avec beaucoup de flows, beaucoup de mots enchaînés à la minute. Pour cela, il faut forcément être rapide.

Donc, cela va un petit peu avec la qualité précédente d’articulation. C’est-à-dire que si tu travailles bien ton articulation, ce sera beaucoup plus facile pour toi d’être rapide et de pouvoir enchaîner, enchaîner et enchaîner les mots sans perdre le flow. Et c’est vraiment une bonne qualité dans les battles, dans les battles de rappeur. On peut impressionner les gens en balançant énormément de mots à la minute. C’est vraiment très impressionnant.

 

Alors, j’ai encore d’autres astuces à te donner si tu veux faire du rap. Ce sont des astuces d’un coach vocal. Je ne suis pas rappeur. Les astuces que je te donne, c’est pour ta voix. Si tu as des amis qui aiment le rap, tu peux leur partager cette vidéo. Cela leur fera plaisir et cela les aidera à développer leur art.

 

Alors une quatrième qualité vocale que tu dois avoir si tu veux faire du rap, c’est avoir une voix impactante.

On veut impacter, on veut percuter avec sa voix et il y a deux manières de faire. La première, c’est vraiment d’avoir une bonne prononciation des consonnes puisqu’on a notamment des plosives dans les consonnes. Ce sont des consonnes qui sont très percutantes.

Ce sont aussi ces consonnes qu’utilisent les beatboxers. Eux, ils développent tellement le côté percussif des consonnes que cela va devenir carrément de la batterie. Cela devient de la boîte à rythmes. Si toi, tu utilises cela un petit peu comme les beatboxers, mais dans ta voix pour dire ton texte, tu vas avoir vraiment des mots très percutants. Tu vas vraiment balancer tes punchlines de manière très incisive et cela va vraiment marquer les oreilles de tes auditeurs.

 

Il y a une autre chose, c’est qu’il faut développer une belle résonance parce que si tu développes une belle résonance au niveau de ta voix, ton timbre en fait va être plus riche et l’oreille humaine est faite comme cela, elle réagit à certaines fréquences.

Et c’est vrai que si tu manques de résonance dans ta voix, en fait l’oreille, à un moment, de ton auditeur, elle va se lasser et c’est dommage parce qu’elle va passer à côté de tes textes, elle va passer à côté de ce côté percutant de tes musiques. C’est pour cela que c’est vraiment intéressant pour toi de développer la résonance.

 

Alors, il y a encore une cinquième qualité que tu peux développer, c’est la mémoire.

Cela, c’est important. Tu ne vois pas de rappeurs sur scène avec leurs textes, comme cela, tenus à la main. Tu ne les vois pas avec un vieux pupitre sur la scène. Honnêtement, ça ne le fait pas. L’idée, c’est de pouvoir rapper comme si tu étais dans la rue avec tes potes, comme si tu étais sur une place avec le micro à balancer ton son, à balancer tes mots. Donc, tu ne vas pas faire cela avec un pupitre et les paroles.

Maintenant, comme il y a énormément de textes, il va falloir vraiment développer ta mémoire. Pour cela, il y a des exercices. On ne va pas tout détailler ici parce qu’on n’aura pas le temps, mais la mémoire c’est comme un muscle, cela se travaille, cela s’exerce, cela se renforce. Et même si tu n’as pas beaucoup de mémoire au début, tu peux vraiment travailler cet aspect-là. Cela va vraiment beaucoup t’aider si tu veux être un bon rappeur.

 

Pour terminer finalement ce que je voulais te dire, c’est que je pense que cela peut être bien pour toi de prendre quelques cours de chant, de trouver quelqu’un vers chez toi ou de trouver des choses sur internet pour apprendre à chanter un petit peu parce que cela va t’aider à développer la résonance, à développer l’articulation, à développer ta dextérité, à développer ton timbre et bien sûr travailler ta respiration.

Maintenant si tu veux qu’on le fasse ensemble, on peut le faire gratuitement. Merci d’avoir suivi cette vidéo. Je t’offre 30 jours de cours en vidéo. Pour cela, il te suffit de te laisser ton prénom et ton adresse mail et je t’enverrai tes vidéos d’exercice gratuitement. Je te dis à très bientôt. Prends bien soin de ta voix.

Ciao ! 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: