Chanter du Nirvana

Transcription de la vidéo

Comment chanter comme Kurt Cobain, le chanteur du groupe Nirvana ?

Alors, on va écouter ensemble le morceau « Smells Like Teen Spirit » du groupe Nirvana, Kurt Cobain étant leur chanteur. On va voir un petit peu ce que faisait Kurt Cobain dans ses chansons.

Alors là, le morceau commence avec une intro de guitare très énergique, très énervée et on va voir du coup ce qui se passe. Donc là, on voit que Kurt Cobain tranche complètement par rapport à l’intro qui était très énergique, très énervé. Là, il a l’air plutôt désabusé. Il chante avec très peu d’entrain, style j’en ai marre de la vie et il va chanter avec beaucoup de nonchalances. Cela donne un son qui descend un petit peu. Il y a un petit peu de saturation de temps en temps. Ce qui donne un petit grain à la voix, mais il n’y a pas énormément d’implication dans sa voix.

On arrive également là sur la partie pré-refrain, donc ce « hello, hello, hello, how low » qui s’enchaîne. Là pareil, on pourrait penser qu’il va donner un petit peu plus d’entrain pour préparer le refrain, mais non il reste vraiment dans cette nonchalance.

Là, on change de registre. Là, il s’énerve. Cela ne rigole plus. On voit Dave Grohl à la batterie qui tabasse sur ses caisses. Du coup, là Kurt Cobain utilise en fait une voix saturée. Alors, il n’a malheureusement pas vécu assez longtemps pour qu’on sache si cela a abîmé la voix ou pas lorsqu’il faisait cela parce que c’est un petit peu à la longue, si tu veux, où on se rend compte si la voix du chanteur est modifiée. Mais là, ce qui est clair c’est que c’est une voix d’énervement, c’est une rébellion, c’est une voix où on a vraiment ce grain de la saturation.

La saturation, c’est normalement un effet vocal. C’est-à-dire que c’est quelque chose qu’on va rajouter par-dessus notre son clair. C’est-à-dire qu’on va chanter la mélodie comme cela. Ensuite par-dessus, on rajoutera la technique de saturation. Donc là, c’est ce que fait Kurt Cobain sur tout son refrain.

Donc là, on revient dans le couplet. On sent qu’il y a la basse derrière et la guitare qui réannoncent le couplet. On regarde ce que fait du coup le chanteur. Là dans ce nouveau couplet, Kurt Cobain revient dans cette voix assez nonchalante. Il met tout simplement un petit peu plus de son et il en profite du coup pour rajouter un petit peu de saturation.

On revient sur le pré-refrain où là jusqu’à la fin du pré-refrain, il restera dans cette nonchalance. En fait, c’est un petit peu le calme avant la tempête. On arrive de nouveau dans le refrain où là il est très énervé. De toute façon, les guitares saturent à fond. Le batteur tape comme un sourd sur la batterie. Il y a vraiment énormément d’énergie, donc il ne pourrait pas reste dans cette nonchalance et là il exprime vraiment toute la rage de la chanson.

On voit, si tu veux, qu’il n’y a pas énormément de techniques qui sont utilisés par ce chanteur. C’est de la musique grunge, mais cela fait partie de la famille du rock. En fonction des courants, si tu veux, il n’y a pas forcément trente mille techniques. Là, il maîtrise les énergies, c’est-à-dire qu’il va chanter de manière assez calme, comme s’il se promenait en fait, comme s’il racontait sa vie et il va alterner cela avec des périodes avec énormément de sons et beaucoup d’énergies corporelles engagées et beaucoup du coup de distorsion.

J’espère que cette vidéo t’aura plu. Moi, je te dis à très bientôt sur cette chaîne. Surtout, prends bien soin de ta voix.

Ciao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: