CHANTER avec une LARYNGITE : raisonnable ou pas ? Conseils

Transcription de la vidéo

Bonjour les amis, bienvenue dans ce nouveau podcast du jeudi, pour les personnes qui aiment chanter et qui veulent développer leur voix. Alors, aujourd’hui on va poursuivre un peu sur les laryngites. Mardi t’as peut-être entendu, je t’ai montré, je t’ai fais entendre des extraits de quand j’ai perdu ma voix, il y a une dizaine de jours. Donc là j’avais vraiment une grosse laryngite et j’ai eu une extinction de voix quasiment totale et j’en ai profité pour enregistrer ça pour te montrer. Je me suis dis, « Au moins ça servira à quelqu’un », et aujourd’hui je voudrais te parler un petit peu plus de cette infection.

Alors Wikipédia nous dit quoi sur la laryngite ? Il nous dit que les laryngites sont des inflammations du larynx, souvent infectieuses, d’origine virale ou bactérienne.

Alors bon t’as pas de bol, y’a une bactérie qui passe, bing tu la prends. Y’a un virus qui passe, tu te la prends, comme ça tu gagnes à tous les coups, impeccable ! Il existe aussi des laryngites irritatives dues au tabac ou à la mauvaise utilisation de la voix. Alors ça on en parlera un petit peu plus tard.

Mais donc, une laryngite tout simplement, c’est une maladie que t’as attrapé, une bactérie ou un virus. C’est pas de ta faute, en ce moment il fait froid, c’est la saison, on attrape ça facilement. Et c’est ce qu’il m’est arrivé il y a quelques temps.

Maintenant, on parle d’une infection du larynx, mais le larynx, c’est où ? Alors le larynx, pour le trouver, tu vas poser ta main à plat sur ta gorge et tu vas avaler ta salive.

(Je le fais en même temps) Quand tu as avalé ta salive, tu as peut-être senti une petite bosse qui bouge, la pomme d’adam. Si tu as senti cette petite bosse et bien le larynx se trouve là, au niveau de cette petite bosse. Et en fait ce qu’il y a c’est que derrière cette petite bosse, c’est un morceau de cartilage, et bien tu as tes cordes vocales.

C’est ici que le son démarre, c’est ici que tout se créer. Et quand tu as une laryngite, et bien c’est une infection directement de cette zone là.

Donc on n’est pas comme le rhume où je t’ai dis il y a quelques semaines, je t’ai expliqué que quand t’avais un rhume, si on a le nez bouché, ça va pas forcément nous empêcher de chanter. Bien sûr c’est pas confortable mais si on veut vraiment chanter, on peut chanter. Alors que là, dans le cas d’une laryngite, c’est tes cordes vocales qui sont touchées. Tes cordes vocales sont inflammées, elles sont gonflées et là ça craint.

Ça craint parce que tes cordes vocales, ce sont elles qui génèrent le son, et du coup, générer le son, parler ou chanter, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que tes cordes vocales vont venir se taper l’une contre l’autre, rentrer en contact de manière répétitive et rapide.

Et imagines que tu t’es brûlé la main, t’as posé la main là où il fallait pas et puis tu t’es cramé. Tu vas pas t’amuser à applaudir, tu vois, c’est pas le truc que tu vas faire, c’est pas hyper agréable.

Tu vas pas mettre tes deux mains en contact.

Et pour reprendre cette image, tes cordes vocales rentrent en contact de manière très rapide et c’est ce qu’il se passe pendant que tu parles ou que tu chantes.

Et de la même manière que quand tu t’es brûlé la main, tu vas pas trop applaudir, et bien au niveau de tes cordes vocales, c’est pas gégé de continuer à s’en servir. Alors maintenant t’as le choix. C’est-à-dire que tu peux décider de continuer, malgré la laryngite, de parler ou de chanter. Maintenant il faut savoir que ça aura des conséquences.

De toute manière ça aura des conséquences, tu peux pas y couper.

À court terme, l’inflammation va s’aggraver.

L’oedème sur tes cordes vocales, va faire que tes cordes vocales vont gonfler de plus en plus et tu vas aggraver l’inflammation des cordes vocales. Donc, en faisant ça, tu vas rendre la production du son encore plus difficile, et donc tu vas être obligé de forcer encore plus sur ces cordes vocales endolories, endommagées, pour malgré tout générer du son.

En forçant plus, tu l’as compris, tu vas les inflammer encore plus, ça va gonfler encore plus, et ce sera douloureux. Tu vas sentir vraiment une sensation désagréable, des picotements dans la gorge. Et en plus, ce qu’il faut voir, c’est que tu vas perdre ta voix. C’est-à-dire que les cordes vocales, à force de gonfler, seront complètement congestionnées, tu pourras plus sortir de son. Et tu arriveras à une extinction quasiment totale de la voix.

Donc ça c’est les premières conséquences à court terme. Alors peut-être que ça va te sauver ton après-midi, tu vas continuer à animer ta réunion ou tu vas sauver un concert, tu vas chanter malgré tout. Mais tu vas forcer de plus en plus, de plus en plus, ça finira par être vraiment douloureux, et de toute manière le lendemain, voire même le soir même, tu auras une extinction de voix totale.

Donc voilà, il faut que tu saches qu’il y a des conséquences. À moyen terme, si tu fais ça à chaque fois, et si le lendemain tu te remets à dire « Nan nan coûte que coûte faut que je fasse le truc, faut que je rechante parce que j’ai encore un concert » « Il faut que je réanime une réunion, il faut que je parle avec mes clients, donc je vais assurer le coup, coûte que coûte je le fais », tu vas te mettre à reforcer sur des cordes vocales inflammées, et ça, avec la répétition, ça va vraiment créer quelque chose de pathologique au niveau de tes cordes vocales.

Si tu t’amuses à faire ça trop souvent. Alors je dis « si tu t’amuses », c’est pas un jeu hein, mais bon, je sais bien que tu forces pas non plus. Mais il faut bien voir que tes cordes vocales, imagines que tu te fais des ampoules.

Tu sais, par exemple quand au début tu apprends la guitare, tu peux avoir des petites ampoules au bout des doigts.

Ou quand tu fais de la marche à pied, tu peux avoir des ampoules. Et puis après, la peau se réépaissi un peu, ça te fait de la corne, et pis t’as plus mal, mais ça te fait une surface un peu rigide.

Et bien sûr tes cordes vocales c’est pareil, si tu utilises trop souvent des cordes vocales inflammée, au bout d’un moment, ça va faire comme de la corne. Et t’as des petits kistes qui vont commencer à se former et du coup t’arriveras plus à avoir un contact niquel entre tes cordes vocales, et le son de la voix va se modifier.

Cet effet rauque, une voix rauque, certains recherchent ça, mais nous on préfère obtenir ça avec de la technique vocale, avec des saturations, et non pas en s’abîmant les cordes vocales, c’est vraiment trop précieux.

Donc la première solution, c’est de continuer, de se dire « Bon, je suis malade mais c’est pas grave, moi j’ai quand même mes trucs à animer, je continue ». Maintenant, comme je te l’ai déjà expliqué, tu es le seul responsable de ta voix. C’est-à-dire que toi seul peut décider, le médecin peut dire « Bon, repos », mais c’est toi qui es responsable. T’es le seul à savoir si ça fait mal, t’es le seul à savoir où t’en es par rapport à ça.

Si derrière, t’as plus rien à faire, t’es en repos pendant un mois, c’est les vacances qui arrivent, t’as plus de concerts, t’as plus à chanter… Bon, peut-être que ce dernier concert tu peux aller le faire tout de même. Mais derrière, faudra que que tu prennes du repos deux semaines, trois semaines, pour rétablir tout ça, pour remettre tout ça au clair, et surtout laisser le temps aux cordes vocales de se désinflammer, de dégonfler et de se reposer.

Donc si vraiment tu luttes coûte que coûte, je le conseille pas forcément, mais je sais que des fois voilà c’est vraiment compliqué.

Donc si tu dois faire ce dernier concert, si tu dois faire cette dernière prestation, animer cette réunion, ce dernier rendez-vous client, fais-le. Mais derrière ça veut dire qu’il faut vraiment que tu puisses prendre du repos, remettre tout ça à plat.

Si ça va s’enchaîner pendant plusieurs semaines derrière, alors là vraiment, moi de te conseille l’autre option, c’est le repos. Repos, stop, tu mets ta voix au calme, au repos, tu te laisses les deux/trois jours qu’il te reste pour récupérer ça, jusqu’à 10 jours à peu près, max. Et après tu pourras continuer. mais ce que je veux dire c’est que si tu sais par exemple que t’as une tournée, ça peut arriver, t’as un mois de tournée derrière.

Ben clairement, il vaut mieux que tu perdes 3/4 jours maintenant, et que tu puisses assurer ta tournée dans de bonnes conditions, plutôt que de maintenir coûte que coûte les 2/3 concerts que t’as maintenant tout de suite alors que t’es malade, avant cette tournée et de galérer, de te traîner ces galères de voix sur toute ta tournée, au long terme, et finalement en arriver avec des pathologies vocales.

Donc vraiment, moi ce que je peux te conseiller, si tu peux le faire, c’est le repos ! Parce que certes ça va te coûter à court terme de dire « Ah ouais mais faut que j’annule ci, faut que j’annule ça » mais par contre tu vas récupérer derrière beaucoup plus vite, et tu vas reprendre ton activité beaucoup plus vite. Alors qu’en jouant le jeu du « Tant pis, je force », tu vas le payer pendant plusieurs semaines derrière. Mais encore une fois, c’est toi qui choisis, tu es le seul responsable.

Après je sais qu’il y a pour les chanteurs, avant le concert, la petite piqure de cortisone.

Donc ça c’est l’extrême, c’est pour assurer quand même le concert, le producteur dit « Nan nan, ce soir il faut que tu chantes », et on appelle le médecin qui va venir faire une piqure de cortisone là dans la gorge directement au niveau des cordes vocales.

Ça doit pas être hyper agréable je pense, enfin moi j’ai jamais fais ça, la seringue directement encastrée dans le cou, bref. Alors qu’est ce qu’il va se passer avec la cortisone, c’est que tout simplement, ça va inhiber la douleur, tu vas plus sentir la douleur. C’est un anti-inflammatoire puissant donc ça va faire baisser un peu l’inflammation. Mais la maladie elle est toujours là !

Et en fait finalement, c’est comme ta main que tu vas poser sur la plaque allogène. Imagine que tu ne sentes rien. Que t’aies pas la douleur. Ben ta main tu vas pouvoir la laisser posée sur la plaque allogène. Sauf que qu’est-ce qui va se passer ? C’est que ta main elle va cramer !

Ok, tu sentiras rien, mais ta main va quand même cramer, tu vas plus pouvoir t’en servir après. Et pour tes cordes vocales, c’est pareil ! La cortisone, elle va t’aider à quoi ? Ben elle va t’aider à plus sentir la douleur, elle va t’aider à faire baisser un petit peu l’inflammation.

Ce qui va te permettre d’utiliser ta voix. Mais la maladie elle restera là, l’inflammation elle sera quand même sous-jacente et tu vas te mettre du coup à forcer plus sur tes cordes vocales, puisque tu ne sentiras plus rien, à forcer sur tes cordes vocales qui sont endommagées. Et donc derrière tu le paieras, soit pas une petite extinction de voix passagère, de quelques jours, soit avec des galères de voix ensuite sur plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Donc c’est toi qui décide. Tu fais le choix : est-ce que je m’arrête trois jours là, et derrière je pourrai assurer la suite ? Ou alors est-ce que je force coûte que coûte ? Mais ça veut dire que derrière, soit t’as du repos, soit tu vas vraiment galérer.

T’as vu mardi ce qu’on pouvait faire, je t’ai montré, je t’ai fais écouter des exercices que tu pouvais faire quand ça commence à aller mieux, pour récupérer plus vite et pour gagner du temps. Parce qu’après t’être arrêté, il va falloir te remettre à te reservir de ta voix. Ça sert à rien de te taire pendant 10 jours. Assez rapidement, il faut remettre en route la voix, il faut refaire des exercices. Et ça, moi je te l’ai montré mardi.

Donc tu peux aller voir mardi ce que je t’ai publié pour utiliser ces exercices ou te mettre ça dans un coin, le jour où tu es malade et où tu voudras les utiliser après quand ça ira un petit peu mieux pour récupérer plus rapidement ta voix.

Et maintenant, on avait dit aussi dans l’introduction, d’après la définition wikipédia, que les laryngites irritatives, pouvaient aussi être dues à une mauvaise utilisation de la voix. Alors si ça t’intéresse de savoir comment bien utiliser sa voix, tu sais que moi je t’accompagne pendant 30 jours pour te mettre en route. Ce sont des vidéos que tu vas recevoir chez toi gratuitement. Il te suffit juste de t’inscrire. Donc pour ça tu cliques dans le lien dans la description de ce podcast, ou dans la description de cette vidéo si tu regardes ça sur youtube. Moi je te dis à très bientôt, prends bien soin de ta voix, tchao !

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: