C’est quoi bien chanter?

Transcription de la video

Qu’est-ce que bien chanter ? On me dit souvent « j’aimerais apprendre à bien chanter », mais qu’est-ce que ça veut dire ? Bonjour, je suis Antoine votre coach vocal et je vais répondre à cette question aujourd’hui ! Si vous souhaitez recevoir toutes les semaines gratuitement des exercices pour améliorer votre voix ou des conseils comme ceux-ci, vous pouvez vous abonner gratuitement à la chaîne youtube en cliquant sur le petit carré rouge qui est ici ou sur le bouton dans la description ci-dessous. Les personnes que je rencontre me disent souvent qu’elles veulent apprendre à bien chanter. Je vous propose qu’on définisse ensemble ce que cela veut dire de manière à ce qu’il n’y ait pas de tromperie sur l’objectif.

On peut catégoriser deux choses différentes :

La première, c’est je dirais, l’esthétique.

Ce que vous entendez. Est-ce que ce que vous entendez vous plaît ? La deuxième catégorie c’est la partie technique. Est-ce que ce que vous faites ou ce que le chanteur que vous entendez fait, est sain techniquement, est juste techniquement ? Commençons par la partie esthétique. Alors, est-ce que par exemple ceci est bien chanté ? Est-ce que ceci est bien chanté ? Est-ce que ça, c’est bien chanté ? Est-ce que tout ceci est bien chanté ? Là en fait on fait différents styles. Les chants inuites par exemple, ce sont des chants pendant lesquels souvent ils se mettent à deux, ils font des battles et c’est : Des échanges comme ça et c’est le premier qui craque qui a perdu. Bon ben ça là-bas c’est énorme et la Shakira locale elle chante comme ça et ils apprécient ça ! En Europe, aux Etats-Unis on a d’autres styles, par exemple des chanteurs country quand on les écoute en France on se dit « ouah les chanteurs country ils ont un accent, quelque chose de très nasillard dans le son », ça plaît ou ça plaît pas. Mais ça c’est de l’esthétique finalement, donc de ce côté là, est-ce que c’est chanter bien ou pas ? Je dirais plutôt qu’on dit « ça me plaît ou pas » et là c’est pour la partie esthétique. Ça, ça dépend vraiment de votre background, de ce que vous écoutes, de vos habitudes musicales, de votre ouverture d’esprit aussi, si vous avez voyagé, peut-être entendu d’autres sons dans d’autres pays, si vous avez été éveillés à ça, ou si au contraire vous n’écoutez toujours que le même style et que du coup d’autres styles vous paraissent très étranges.

Deuxième aspect : l’aspect technique.

Quand je parle de technique c’est la technique vocale : est-ce que le geste est correctement effectué ? Est-ce qu’il est répétable ? Est-ce qu’il endommage ou pas la voix ? C’est ça qui est vraiment important. Alors là il y a beaucoup de paramètres mais les paramètres principaux seraient par exemple : la gestion du flux d’air. Est-ce que vous arrivez à conserver un flux d’air libre ? Aussi bien dans les aigus que dans les notes graves. Et ça, on voit quand on fait les exercices, souvent ça varie et c’est une des premières choses qu’on cherche à contrôler. Le flux d’air c’est un petit peu le carburant de notre voix, et vous en avez besoin tout le temps. Sinon c’est un peu comme si vous rouliez en voiture et tout d’un coup vous roulez sur l’autoroute et on vous coupe le robinet d’essence, ça va pas bien se passer ! C’est pareil quand on chante, on a besoin d’un flux d’air libre, d’une alimentation, d’un carburant, tout le temps !

Qu’on chante des notes aigus, des notes graves, qu’on chante rapidement ou lentement. Un des deuxième paramètres c’est l’accolement, c’est la manière dont se touchent vos cordes vocales. Je veux pas aller forcément trop dans le détail mais vous allez simplement pouvoir entendre si mes cordes vocales ne se touchent pas complètement ce ne sera pas étanche et on va entendre de l’air dans ma voix. On entend qu’il y a un son très soufflé parce que simplement ce n’est pas étanche et il y a du souffle qui passe en même temps, qui se mélange à mon son.

À l’inverse, si mes cordes vocales sont trop serrées, ça va faire ça et techniquement c’est quelque chose qui est exagéré parce qu’en serrant comme ça mes cordes vocales, je vais forcer dessus. C’est une voix forcée. Donc techniquement on va dire que c’est quelque chose qui n’est pas très approprié. Un autre critère, ce sont les tensions. On peut quand on chante, créer beaucoup de tensions dans la gorge, dans la mâchoire, la langue, pareil ici au niveau du torse. Et toutes ces tensions qui vont s’accumuler vont créer des crispations et votre chant ne sera pas libre. Donc là aussi techniquement on dira que ce sont des petits défauts techniques ou en tout cas des choses à améliorer parce que à un moment si vous avez trop de tensions, trop de crispations, ça va vraiment handicaper votre voix. Après, il y a encore plein d’autres paramètres techniques comme : Mais après on va rejoindre un petit peu plus l’esthétique parce qu’on va parler aussi d’effets vocaux. Et les effets, s’ils sont bien réalisés techniquement, ils seront appréciés ou pas ensuite en fonction de l’esthétique qu’ils véhiculent. Les voix saturées par exemple, les saturations sont des effets et ça on apprécie ou on apprécie pas. Mais c’est sûr que dans le rock par exemple on va utiliser cette voix saturée alors que dans la pop on va moins les utiliser ou alors vraiment de temps en temps pour donner un peu de punch dans le chant mais on chantera plutôt en voix claire. Donc là on rejoint un peu l’aspect esthétique.

Une petite remarque, c’est que les éléments que je vous ai décrits tout à l’heure comme des éléments de technique vocale, il faut savoir que quand on les maîtrise bien, on va pouvoir utiliser des « défauts » ou des gestes imparfaits de technique vocale pour créer de l’intention, rajouter de l’émotion dans la chanson. Typiquement, vous pouvez utiliser la voix soufflée dans certains styles. Je peux l’utiliser à la fin et on a l’impression que le son se disperse. Donc, certes, on a vu tout à l’heure que techniquement c’est pas le meilleur des gestes si je laisse partir de l’air mélangé avec le son. Mais par contre si je maîtrise cette situation je peux l’utiliser à mon avantage comme des éléments d’interprétation. Pareil pour la friture, cette chose là, eh bien je peux m’en servir ! Christina Aguilera par exemple utilise beaucoup ça. En début comme ça, ça donne un côté un peu lascif et du coup ce petit « défaut technique » on va pouvoir l’utiliser dans notre interprétation pour la chanson qu’on interprète. Ce qu’il faut juste c’est pouvoir le contrôler. C’est-à-dire que si d’un coup il y a tout le temps cette chose là qui se rajoute dans votre voix et que vous n’arrivez pas à le maîtriser, à ce moment là ça va devenir une sorte de tic et vous ne serez plus tout à fait libre de pouvoir interpréter comme vous le souhaitez, votre chanson. Il en est de même pour la justesse. On cherche forcément quand on travaille sa voix à chanter juste. Mais sachez que si vous passez certains enregistrements de chanteurs très connus. (Des anciens enregistrements surtout parce que maintenant il y a beaucoup de choses qui sont corrigées par ordinateur.) Si vous passiez des anciens enregistrements, vous pouvez regarder sur l’ordinateur et vous verrez que les notes ne sont pas tout à fait justes, mais c’est justement ce qui nous touche quand on écoute ces personnes, entre autres, on a l’impression que par rapport à une chanson où le chanteur va évoquer une certaine souffrance, et bien le fait qu’il soit à quelques dixièmes de la justesse parfaite, ça va participer à l’interprétation de sa chanson. Alors que s’il chantait extrêmement juste, ce qu’on peut s’amuser à faire avec un ordinateur d’ailleurs, on peut mettre les notes vraiment justes, ultra justes. Et bien ça devient quelque chose de très plat et ennuyeux ! Donc je vous dis pas qu’il faut chanter faux, on s’entraîne, on cherche à chanter juste, mais quand on maîtrise vraiment ces choses là, on peut se servir de petites injustesses, je vais pas dire faussetés mais petites injustesses pour rajouter encore de l’émotion dans vos chansons.

En conclusion, la question était : C’est quoi bien chanter ? On a vu donc qu’il y a deux catégories. La première c’est l’esthétique : est-ce que ça vous plaît ? Est-ce que ce que chante la personne, est-ce que vous ce que vous chantez vous plaît ? Si c’est le cas, c’est déjà gagné ! Ça veut dire qu’esthétiquement ce que vous entendez vous est agréable, vous plaît, et c’est vraiment bien le but de la musique. La deuxième chose c’est l’aspect technique : est-ce que la personne techniquement chante bien ? Ça en fait, si je le résume, c’est : est-ce que le geste est sain ? C’est-à-dire, est-ce que je peux le répéter sans sentir que ma voix est modifiée après ? Auquel cas ça veut dire que je suis en train de l’endommager, donc si vous arrivez à répéter à chanter à chanter sans que votre voix soit altérée, et bien c’est très bien. Pareil, si ça vous fait mal, on va pas garder ça, parce que techniquement c’est pas acceptable que ça nous fasse mal quand on chante. Donc si par contre ça ne vous fait pas mal, si ça ne modifie pas votre voix, eh ben on peut dire que techniquement votre geste sera correct et à ce moment là vous chantez bien aussi. Donc ne vous prenez pas la tête ! Il faut que ça vous plaise et que ça ne vous fasse pas mal si je résume !

Alors, si cette vidéo ne vous a absolument pas intéressé et bien ne la partagez pas et ne vous abonnez pas à la chaîne youtube ! Si par contre ça vous a plu, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Je vous offre un cadeau avant de repartir, c’est 30 jours de cours, de technique vocale justement pour mettre en place les éléments dont on a parlé tout à l’heure, en tout cas le début, les grandes fondations. Et pour ça, rien de plus simple, soit vous cliquez sur le petit bouton qui s’affiche ici si vous êtes sur youtube. Et si vous êtes sur facebook dans la zone de commentaire ici ou ici, vous aurez un petit lien, vous cliquez dessus et vous laissez votre adresse mail et ensuite je vous enverrai toutes les semaines pendant un mois vos exercices en vidéo.

J’ai hâte de vous retrouver pour ce programme, je vous dis à très bientôt et surtout, prenez soin de votre voix ! Tchao !

 

 

 

 

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: