Bien Chanter : Travailler sa VOIX et sa RESPIRATION – #BienChanter n°67

Transcription de la vidéo

Comment travailler sa voix et sa respiration ? Salut, moi c’est Antoine, je suis ton coach vocal sur youtube. Toutes les semaines je publie des exercices, des tutos, des astuces pour t’aider à bien chanter et développer ta voix. Juste avant de démarrer, n’oublie pas de télécharger ton cadeau en cliquant juste en-dessous : c’est bonus, c’est pour toi. Abonne-toi aussi à cette chaîne youtube, et en cliquant sur la petite cloche, tu activeras les notifications. Tu ne rateras ainsi aucunes des nouvelles vidéos qui seront publiées sur cette chaîne.
Alors travailler ses cordes vocales c’est une chose, on l’a vu, il y a différents exercices. Tu trouveras sur cette chaîne plein de choses à ce sujet. C’est une chose, mais ce n’est pas tout. On

a vu aussi qu’on pouvait travailler notre respiration, le flux d’air, le souffle, ça c’est aussi autre chose, on en a parlé dans d’autres vidéos. Mais ce n’est pas tout !
Et je vais te donner aujourd’hui quelques astuces qui sont vraiment fondamentales pour t’aider à bien chanter et à utiliser à bon escient tes respirations.
Alors ta respiration, elle t’aide bien sûr à alimenter en oxygène ton corps, elle t’aide quand tu gères ton flux d’air, à bien doser ta voix pour sortir les bonnes notes.

Mais j’ai envie de te dire que c’est un peu aussi comme ton texte : ta respiration tu vas devoir la travailler comme ton texte, et je vais t’expliquer comment.

Juste avant, si tu as des amis qui ont des problèmes de respiration lorsqu’ils chantent leurs chansons, et bien tu peux leur partager cette vidéo. Ça les aidera et ça leur rendra service, et tu peux mettre aussi un petit pouce au passage.
Alors je te disais à l’instant que travailler sa respiration, tu dois connaître ta respiration comme ton texte. En fait qu’est-ce que je voulais dire par là ? Je voulais dire que tu dois savoir où respirer.
Tu ne peux pas respirer au petit bonheur la chance, quand t’en as envie ou quand tout d’un coup tu en ressens le besoin.

Non, c’est pas ça. Ta respiration, elle est calée exactement dans le morceau. Parce que de ça, va dépendre ta capacité à enchaîner la phrase suivante, cela va dépendre aussi de comment tu vas pouvoir gérer ton énergie dans ta chanson.

Et donc tu dois absolument caler tes respirations à des endroits bien précis, qui ne bougeront pas, sauf cas de force majeure.
Mais ce qui fait que si tu veux, tu vas apprendre tes respirations comme tes paroles.
Alors Oui mais Antoine, tu vas me dire, comment je sais quand je dois respirer ? Alors je vais te donner plusieurs astuces.

La première astuce que je peux te donner, c’est de tout simplement écouter l’original pour savoir quand est-ce que l’artiste respire.

Ça c’est vraiment la première des indications que je peux te donner. Donc tu vas écouter la chanson et tu vas très certainement entendre, soit des petits bruits de micro, comme ça, des petits bruits de prise d’air.

Ou alors tu vas entendre qu’il y a des petits pauses, et à ce moment-là tu vas mettre des coches sur ton texte. Tu t’imprimes ton texte avant, tu suis le texte et tu mets des petites coches à chaque fois que l’artiste respire.

Comme ça, ça te donnera les indications pour savoir quand prendre ton air.
Alors il y a un problème maintenant aussi avec les nouvelles productions, c’est que des fois les morceaux sont tellement édités qu’en fait toutes les respirations ont été gommées et le son en fait ne s’arrête jamais. C’est comme si l’artiste ne respirait plus.
Et bien ça c’est l’informatique qui permet ça, ce sont les ordinateurs comme tu as ici derrière nous. Voilà, avec le Pro Tools on peut supprimer toutes les respirations et faire comme si le chanteur ne respirait jamais.

Alors dans ces cas-là qu’est-ce que tu peux faire ? Et bien tout simplement tu vas sur Youtube, tu tapes le nom du morceau, tu tapes le nom de l’artiste, et tu rajoutes derrière « live ».

Et ça, ça va te donner accès à des vidéos de l’artiste qui va chanter en vrai, puisque là en live et bien Pro Tools ne peut pas supprimer les respirations. Et du coup ça te permettra de la même manière, de savoir quand l’artiste respire, et ça te donnera du coup à toi les bonnes indications pour savoir quand respirer dans le morceau.

Une deuxième chose que tu peux faire, c’est simplement lire le texte sans le chanter. Lis le texte comme si tu récitais une poésie, et tu vas voir que dans cette voix parlée, la respiration va s’installer naturellement.

Parce que on ne parle pas comme ça. Et non, quand tu lis c’est pas comme ça. Et en fait, très naturellement, tu vas marquer des pauses dans ton texte, pour prendre ta respiration.

Et ce sont probablement les même pauses que tu prendras ensuite en chantant. Simplement c’est plus simple de le faire en lisant parce qu’il n’y a pas les notes, il n’y a pas la musique, et on le fait tranquillement, on peut le faire aussi plus lentement.

Donc prends un stylo, prends ton texte. Tu lis ton texte tranquillement, et tu mets des petites coches à chaque fois que tu as respiré, et ensuite et bien tu testes ça en chantant pour voir si tu peux l’appliquer avec la musique.
Alors une fois que tu as réalisé toutes ces coches (tu fais donc des petites marques sur ton texte, pour savoir quand tu dois respirer), et bien je t’invite à ensuite ne pas dévier de ces repères pour respirer.
Et tu vas apprendre ces endroits comme ton texte. C’est-à-dire que de la même manière que tu vas apprendre l’enchaînement des mots de tes phrases, et bien tu vas mémoriser les endroits où tu prends ta respiration.

Et ainsi, il n’y aura plus de surprise, tu n’arriveras plus à court d’air à la fin d’une phrase parce que tu as oublié de respirer, tu n’auras plus de son qui va tout d’un coup se casser la figure parce que tu n’as plus assez d’air, parce que tu as oublié de respirer, non.

Parce que tes respirations tu les auras mémorisées comme ton texte, et ça va vraiment t’ôter un grand problème en chantant, parce que ce sera aussi simple de dire ton texte, que de prendre ta respiration à chaque pause que tu auras marquée.
Voilà, donc je t’invite vraiment à ne pas dévier de ça, et à vraiment mémoriser tes respirations.
J’espère que cette vidéo t’auras plu, n’hésite pas à la partager à des amis. Tu peux t’abonner à la chaîne youtube bien sûr, tu peux aussi te servir, regarde sur le côté on te propose d’autres vidéos puisqu’il y a plus d’une centaine de vidéos sur cette chaîne youtube. Des exercices, des tutos, des conseils et des astuces pour t’aider à bien chanter et développer ta voix.
Moi je te dis à très bientôt, tchao !
admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: