3 idées reçues sur la Voix

Dans cette vidéo, je vous donne les réponses à 3 idées reçues sur la voix.

Transcription de la vidéo:

Bonjour, je m’appelle Antoine, et je vais vous parler de trois idées reçues sur la voix.

Première idée reçue : Le miel est bon pour les cordes vocales.

Alors je suis vraiment désolé les amis mais vos cordes vocales ne verront jamais le miel que vous mangez. 

En effet, nous avons 2 conduits :

– Un dédié à la nourriture

 – l’autre dédié à l’air.

Vos cordes vocales se trouvent dans le conduit dédié à l’air et heureusement pour vous !

Sinon, toute chose qui rentrerait en contact avec vos cordes vocales rentrerait aussi dans les poumons. C’est ce qui se passe lorsque l’on fait une fausse route.

Donc vous pouvez prendre du miel si vous le souhaitez, si ça vous fait du bien.

C’est vrai qu’un peu de sucre peut vous donner un peu d’énergie.

On l’associe souvent aussi à une boisson chaude qui peut nous réconforter lorsqu’on est malade,

mais attention toutefois à ne pas en prendre trop dans la journée car ça pourrait faire beaucoup de sucre !

Deuxième idée reçue : Le diaphragme nous aide à chanter

Alors, le diaphragme est un muscle inspirateur, c’est-à-dire qu’il se contracte au moment de l’inspiration,lorsque vous faites rentrer l’air dans les poumons.

Une fois sa contraction effectuée il va chercher à reprendre sa position initiale, il est à ce moment là, en situation de repos.

Pendant l’expiration, lorsque nous chantons, le diaphragme revient à sa position initiale: il n’est plus en train de travailler.

Donc on ne peut pas vraiment dire que le diaphragme nous aide pour chanter, par contre il nous aide effectivement pour inspirer l’air.

Troisième idée reçue : Il faut beaucoup d’air pour chanter fort.

Alors nous allons faire un petit test, préparez-vous, mettez votre main comme ça devant votre bouche, et je vais vous demander de faire un « Ha » avec un « H » devant. Ça va faire « haaa ».

Voilà c’est quelque chose de très soufflé, vous pouvez sentir la quantité d’air contre votre main.

Essayez encore : Haaaa

Désormais, regardez si le son que vous produisez est fort ou pas.

Maintenant nous allons faire un deuxième test, dites un « A » assez fort : A !

Voyez la quantité d’air que vous avez contre votre main et voyez le volume sonore que vous produisez.

Refaisons le ensemble : A !

Très bien, maintenant nous pouvons comparer la quantité d’air entre le « Haaa » et le « A » et le volume sonore que nous dégageons. Et je crois que maintenant vous avez votre réponse.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui pour

ces trois d’idées reçues autour de la voix.

N’hésitez pas si vous vous posez d’autres questions à les poster en commentaire et je tâcherai d’y répondre dans une prochaine vidéo.

Si vous avez aimé cette vidéo si vous pensez qu’elle peut intéresser l’un de vos amis n’hésitez pas à la partager.

Vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne youtube et liker la page Facebook pour ne rien rater des conseils.

Profitez-en, c’est gratuit.

Je vous dis à très bientôt pour une prochaine vidéo !

Prenez soin de votre voix.

Antoine

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: