3 erreurs à éviter pour faire de la saturation

Transcription de la vidéo

Amis rockeurs, amis du chant lourd, du chant gras, du chant métal, on va en parler aujourd’hui. Ces trois erreurs, en fait le problème, c’est que si jamais tu les fais, c’est ce qui t’empêche de chanter en saturation.

Alors les erreurs à éviter en saturation, vraiment des fois, tu sais, on va trop vite. On veut apprendre quelque chose, on veut faire du chant métal, on veut saturer, tout de suite on se lance dans la technique et on n’a pas été mis en garde par rapport à certaines erreurs et cela va nous empêcher de pouvoir rentrer dans la technique.

Donc si toi actuellement, tu travailles les techniques de saturation, écoute bien ce que je vais te dire tout de suite, la première erreur à éviter quand on travaille la saturation, c’est le volume. Alors qu’est-ce que je veux dire par le volume ? C’est le fait de vouloir chanter trop fort. Une saturation, un chant saturé, c’est moins fort qu’un chant normal. Souvent comme c’est un son qui est assez agressif, un son assez rocailleux, on se dit : « ouais c’est quelque chose qui rentre dedans, c’est quelque chose qui est fort. » ― En fait non, un son saturé, c’est un son dans lequel il y a la distorsion. On crée une distorsion au niveau de l’acoustique du conduit vocal, on fait trembler un certain nombre de zones.

Du coup, ce qui se passe, c’est que cela va faire baisser le volume. C’est pour cela qu’un chant saturé, il a absolument besoin d’un micro. D’ailleurs, tu vois des fois les chanteurs, ils prennent le micro très près, tout simplement parce que la saturation, c’est moins fort qu’un son normal. Du coup si tu bosses ta saturation, pense à cela. Peut-être qu’ils te bloquent aujourd’hui, c’est que tu veux faire trop fort, du coup c’est ce qui t’empêche de saturer correctement.

Alors la deuxième erreur, ce serait de vouloir forcer sur les cordes vocales. Quand on fait de la saturation, bizarrement on ne sent rien, quand c’est bien fait en tout cas, on ne sent rien au niveau des cordes vocales. Pourquoi ? Parce que ce ne sont la plupart du temps pas les cordes vocales qui créent la saturation. Je dis la plupart du temps parce qu’il y a quelques petites techniques de saturation qu’on utilise les cordes, mais dans 90 % des cas, cela ne se passe pas au niveau des cordes vocales, cela se passe au-dessus.

Du coup, si jamais toi, tu dis : « ah oui, mais c’est normal que je force puisque c’est du chant saturé, c’est du rock, il faut y aller » ― non, ce n’est pas normal du tout. Tu n’es pas censé souffrir au niveau de tes cordes vocales, tu n’es pas censé avoir une extinction de voix le lendemain ou avoir mal à la gorge quand tu fais du chant saturé. Si c’est le cas, c’est que ta technique n’est pas encore parfaite sur ce plan-là et que tu as encore besoin de bosser.

Mais du coup, il faut vraiment éviter cette erreur parce que toi, cela va te permettre de détecter justement si tu travailles bien. Si tu fais tes exercices de saturation et qu’après tu as mal au niveau des cordes vocales, c’est que tu ne les fais pas encore tout à fait correctement. Si par contre quand tu fais ta saturation parce qu’il y a des fois des chanteuses et des chanteurs qui me disent : « Antoine, qu’est-ce que tu en penses, est-ce que je sature correctement, est-ce que c’est bon ? » ― Si jamais quand tu le fais, tu ne sens rien du tout au niveau des cordes vocales, cela ne te fait pas du tout mal, c’est hyper confortable, eh bien là tu es très certainement au bon endroit.

La troisième et dernière erreur que je voulais te donner aujourd’hui à éviter quand tu travailles le chant saturé, c’est de ne pas assez t’engager au niveau du corps. C’est-à-dire que tu ne peux pas être comme cela, tout mou et de vouloir faire du chant saturé, tu comprends. On a besoin d’engagement. J’ai besoin d’engager mon corps parce que j’ai besoin d’une tonicité au niveau de la cage thoracique, j’ai besoin de retenir l’air, j’ai besoin de gérer mon flux d’air.

Un chant saturé, si tu veux, cela correspond quand même dans la vie normale, quand est-ce que les gens saturent en fait, c’est quand ils sont hyper énervés, ou quand ils sont hors d’eux et tout d’un coup la voix se met à saturer. C’est une sorte de son de rage. D’ailleurs, cela se retrouve, si tu veux, dans la musique rock et toutes les dérivations.

Maintenant si du coup tu es tout mou, tu n’as pas de force, tu n’engages pas ton corps, si tu n’as pas assez de tonus, tu ne vas pas pouvoir saturer correctement. Donc peut-être qu’aujourd’hui, tu n’as pas assez de force, peut être que tu n’as pas assez de peps en fait et moi, je sais que quand avec des chanteuses ou des chanteurs, on travaille la saturation, bien souvent au bout de 5, 10 minutes, ils me disent : « je n’en peux plus, j’ai l’impression d’avoir fait une séance de sport d’une heure. »

En fait tout simplement parce que leur corps n’a pas l’habitude, ils ne sont pas en assez bonne condition physique. Très souvent contrairement à ce qu’on croit, les chanteurs de rock sont en très bonne condition physique. Pourquoi ? Parce que tout simplement, si tu veux faire de la saturation pendant une heure et demie, il faut du tonus, il faut de l’énergie.

Donc voilà les trois erreurs que je voulais te donner aujourd’hui :

  • 1re erreur à éviter : ne cherche pas à chanter trop fort. Une saturation, c’est moins fort qu’un chant normal.
  • 2e erreur : ne force pas sur tes cordes vocales. La saturation ne se gère pas au niveau des cordes vocales, mais c’est au-dessus.
  • 3e erreur à éviter : ce serait de ne pas assez engager ton corps. Si tu es tout mou, cela ne va pas fonctionner.

C’est tout pour aujourd’hui. J’espère que cette vidéo t’a plu. Puis moi, je te donne rendez-vous très prochainement dans une prochaine vidéo. D’ici là, prends bien soin de ta voix.

Ciao ! ☺

admin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: